Apple Music, App Store : La stratégie d'Apple pour cartonner

Mais pourquoi Apple cartonne dans les services ?
Ecrit par

Le succès d’Apple, c’est bien sûr l’iPhone et l’iPad, mais aussi ses services, comme Apple Music et l’App Store. La chronique geek décrypte la stratégie d’un succès.

Le succès d’Apple ne se résume pas aux ventes d’iPhone 7, d’iPad Pro et des derniers MacBook Pro TouchBar, qui ont eu droit à leur première publicité. Depuis quelques années maintenant, les différents services d’Apple contribuent activement au succès de la marque à la pomme. Il est difficile de différencier l’iPhone 7 de l’App Store, et ses 2 millions d’applications, ou de ne pas dire un mot sur l'Apple Music, le service de streaming musical de la Pomme qui est passé de 0 à 20 millions d’abonnés payants en moins de 18 mois. Quel est le secret d’Apple ? La firme — plutôt habituée aux succès de ses appareils — a construit une stratégie sur mesure pour faire cartonner ses services, que la chronique geek de meltyStyle tente de décrypter.

L’exclusivité c’est la stratégie adoptée depuis quelques mois par la Pomme pour assurer le succès de l’App Store et d’Apple Music. Les deux services ne misent pas sur la quantité de leur catalogue, mais sur la qualité. L’App Store a beau avoir 10% d’app en moins que le Google Play Store, son bénéfice est 75% supérieur. Et l'Apple Music a beau avoir un catalogue inférieur à celui de Spotify, son rythme de croissance est bien plus impressionnant. L’état-major de la pomme, représenté ici par Phil Schiller et Jimmy Iovine, n’arrête pas de négocier des exclusivités. La dernière en date est celle du Super Mario Run, qui participe au déclin de Pokémon Go. Le premier vrai jeu de Nintendo sur mobile est en effet réservé — dans un premier temps — à l’App Store et à l’iPhone, et Apple n’a pas hésité à communiquer dessus.

apple, apple music, photo, logo, streaming, spotify
Apple Music, un des derniers succès de la pomme

Apple Music n’a pas non plus lésiné sur de nombreuses exclusivités qui se sont multipliées au fils des mois, avec Beyoncé, Taylor Swift ou Franck Ocean, et ses produits 100% gratuits, afin de recruter toujours plus d’abonnés. Et cela fonctionne : depuis le mois de janvier, Apple Music est passé de 10 à 20 millions d’abonnés payants. Il reste encore du chemin à parcourir pour atteindre Spotify, et ses 40 millions d’abonnés payants, mais la stratégie s’est avérée gagnante jusque là. Cartonner dans les services n’étaient pourtant pas la stratégie première d’Apple. Si l’App Store, l’iTunes Store ou iCloud ont été conçus, c’était, en premier lieu, pour attirer plus de clients vers ses iPhone et Mac. Les services ne faisaient pas partie du « business model » de la marque à la pomme. Mais au fil des années, les services ont pris une plus grande importance, faisant d’Apple une des entreprises leaders dans le marché, pour représenter aujourd’hui 13,5% de son chiffre d’affaire. Apple Music vous a convaincu ?

Crédit : Apple, DR


0 commentaire