Apple Watch : La montre peut-elle causer un cancer ?

L'Apple Watch sera disponible le 24 avril prochain
Ecrit par

Un média américain met en cause l'incidence des objets connectés parmi lesquels l'Apple Watch dans le développement de cancers. La montre d'Apple est-elle si dangereuse ?

Dans son papier publié mercredi 18 mars, le journaliste Nick Bilton a affolé une bonne partie des geeks. Consacré aux objets connectés, son article (publié dans le très respecté New York Times) aboutit à une hypothèse qui fait froid dans le dos : l'Apple Watch pourrait être responsable de certains cancers. L'incidence de l'objet - au même titre que les autres montres connectées - est même comparée à celle de la cigarette. Bilton appuie son idée sur la possible nocivité des ondes provenant des téléphones portables, surtout lorsque ceux-ci sont situés trop près du corps. Il observe : "En 2015, des entreprises comme Apple et Samsung nous encouragent à acheter des gadgets que nous portons collés au corps en permanence" . Même en or 18 carats, l'Apple Watch serait-elle aussi belle que dangereuse ?

Pour répondre à la question, le journaliste fait appel à plusieurs études dont les conclusions ne sont pas rassurantes. Certaines d'entre elles parlent d'une "possible" relation entre les ondes provenant des téléphones portables et certaines pathologies tel que le cancer du cerveau. Mais comme le souligne le site BGR, certains experts consultés sont plus ou moins douteux. Ainsi, un dénommé Dr. Mercola est régulièrement cité. Problème, ses travaux sont plutôt décriés par les autres scientifiques et lui-même commercialise des produits censés "réduire l'exposition du cerveau aux ondes des téléphones". Pas vraiment un gage d'objectivité. À la suite de ces commentaires l'article a d'ailleurs été mis à jour, précisant qu'aucun lien n'avait clairement été établi autour de la nocivité de telles ondes sur la santé. Ouf. Même boudée par le monde de la mode, l'Apple Watch ne serait pas si dangereuse. Sauf que pour le moment, personne n'a prouvé que le risque n'existe pas.

Source : The New York Times, BGR - Crédit : Apple, meltystyle.fr