Fitbit : Ce que le rachat de Peeble cache pour l'Apple Watch

Que cache le rachat de Fitbit pour l'Apple Watch ?
Ecrit par

Ça bouge, en coulisses de l’industrie des smartwatches. En rachetant Pebble, Fitbit se positionne afin de mieux concurrencer l’Apple Watch. La chronique geek décrypte.

40 millions de dollars, cela serait le montant du chèque signé par Fitbit pour racheter Pebble cette semaine. En s'offrant un des leaders du marché des smartwatches, le constructeur de traqueurs d’activités sportives affine son objectif de commercialiser d’ici quelques mois, ou années, une montre connectée, capable de rivaliser avec l’Apple Watch. Car oui, dans un marché encore balbutiant, la montre intelligente de la firme de Cupertino reste la tocante à abattre, tellement la marque à la pomme domine des pieds et de la tête ce marché, lointainement suivie par la Gear S3 de Samsung qu’on a pu prendre en main. Fitbit semble nourrir de belles ambitions pour ce marché en pleine croissance, et le rachat de Fitbit n’est que la première étape. Décryptage par la chronique geek de meltyStyle.

Fitbit est une entreprise florissante. Le nom de la marque est presque devenu le synonyme de traqueur d’activités, tellement la start-up fondée en Californie domine le marché. Aux dernières nouvelles, Fitbit aurait écoulé pas moins de 21 millions de traqueurs d’activités, de « bracelets connectés » pour atteindre une part de marché de 27% sur le marché des wearables. Sur un environnement encore en pleine croissance, Fitbit fait figure de poids lourds avec des chiffres largement supérieurs aux 12 millions d’Apple Watch qui se seraient vendues en 2016 ou aux 3 millions de montres connectées écoulées par Samsung l’an dernier. Oui mais voilà, Fitbit, et votre vie sexuelle sur la toile, s’est jusque-là contenté de vendre des traqueurs d’activités mais pas encore de smartwatches à proprement parler. Avec le rachat de Pebble, la marque ne cache plus ses ambitions comme l’a confirmé James Park lors d’une récente interview.

pebble, photo, design, montre, fitbit, sport
Pebble a lancé plusieurs smartwatches à succès

Fitbit ne compte pas faire de la figuration sur le marché des smartwatches. En rachetant Pebble, la marque acquière différents actifs comme un système d’exploitation, un éco-système applicatif ou un vrai savoir-faire sur le marché. Toutes ces compétences seront utiles à l’entreprise pour être totalement indépendante d’Apple, de Google ou de Samsung. Pebble avait la réputation de faire des montres connectées vraiment originales par rapport à la concurrence, avec, notamment, un écran e-ink, et on espère que cet ADN sera préservé avec le rachat. Si Fitbit transforme l’essai, la firme fondée en 2007 pourrait devenir un sérieux concurrent à l’Apple Watch, et ses publicités de Noël. La montre d’Apple affiche une belle santé — elle vient de signer un trimestre record selon Tim Cook — car elle manque de compétition : Google vient par exemple de retarder le lancement de la version 2 d’Android Wear lancé il y a presque… 3 ans. Fitbit vise ainsi les étoiles. Va-t-il falloir compter un nouvel acteur sur le marché des smartwatches ?

Crédit : CNET, Apple, DR