La galaxie melty
99737 jeunes en ligne

Niro : mixtape, film, fringues... Il nous parle de ses projets de 2016

35% de batterie sur l'iPhone et une prière pour que le dictaphone ne lâche pas, voilà ce qu'il fallait pour interviewer Niro. Et c'est sans langue de bois qu'il a répondu à nos questions.

Niro s'habille souvent en noir et/ou en grisexclu

Révélé par les compilations Street Lourd en 2010, Niro a réussi à marquer les esprits... et les oreilles. En enchaînant les morceaux au rythme endiablé d'un projet par an, Niro est rapidement passé du statut d'inconnu du bataillon à celui de valeur incontournable du rap français. Mais le rappeur "le plus efficace dans le kickage depuis Autopsie 4", a tellement de puissance que l'approcher pourrait ressembler à une mission impossible. Solitaire et impulsif dans sa musique, Niro ne l'est finalement pas tant que ça dans la vraie vie. Disponible et décomplexé, l'autoproclamé "meilleur de sa génération" a accepté de discuter musique, films et fringues. Deux mois après la sortie de son deuxième album "Si Je me Souviens", Niro, qui a ramené un style propre à lui, fourmille toujours de projets et nous promet le meilleur pour 2016.

meltyStyle : Deux mois après la sortie de l'album "Si Je Me Souviens", quels sont les retours que tu as eu ?

Niro : J'ai eu de bons retours . Je n'ai pas fais une grosse promo et je n'ai pas eu l'appui de certains médias qui me soutenaient à l'époque. Mais voilà, j'ai vendu autant que Miraculé avec beaucoup moins de promo. J'avance tranquillement. Les gens kiffent l'album et apprécient que je revienne, un peu comme au départ.

meltyStyle : Est-ce que tu songes à diversifier tes activités, tout en faisant du rap ? Est-ce tu penses à créer ta propre marque de streetwear ?

Niro : Oui oui, je suis en plein dedans. Je ne veux pas trop en parler pour le moment mais, je peux vous dire que je m'attelle à la conception des modèles avec un grand nom. Je vous donnerai prochainement une nouvelle interview à ce sujet.

meltyStyle : As-tu des codes vestimentaires ? Qu'est-ce que tu portes d'habitude ?

N : Je m'habille beaucoup en noir et en gris. J'aime les couleurs unies. Un jour, je vais sortir en survêt' et capuche. Un jour, je vais porter un béret, une chemise et une veste. Mais je mise toujours sur des teintes sombres. Le matin, je ne me réveille pas en me demandant ce que je vais porter. Très souvent, c'est ma femme qui me prépare mes affaires. Moi j'achète juste ce que j'aime. (rire)

meltyStyle : Dans tes clips, tu portes souvent des lunettes de soleil ? A part les Dalia, tu as une préférence pour une autre marque ?

N : Je n'ai pas vraiment de préférence. Mais j'aime beaucoup John Dalia. Ce qu'il fait est très propre et ça me va bien. Après, j'aime bien les lunettes Dita, Thom Browne, Gucci ou encore Versace. En général, je choisis mes lunettes au feeling.

meltyStyle : Dans ta musique, tu nous plonges dans un film mêlant vécu et coup de sang. Es-tu un vrai cinéphile ?

N : Oui je suis très cinéphile. Mais après, il faut avoir du temps. Il y a des périodes où je ne vais pas sortir de chez moi pour finir une série. Maintenant, j'ai moins le temps donc j'ai décroché un peu. Récemment, j'ai vu Spartacus. Au niveau des films, je regarde un peut tout ce qui sort.

meltyStyle : Si ta vie était un film, elle s'appellerait comment ?

N : Le premier film qui m'a traumatisé c'était "La Cité de Dieu". J'avais déjà vu "Scarface" , mais la violence de ce film était beaucoup plus réelle à mes yeux. A l'époque, j'étais petit donc un peu fou et je me suis identifié à ce film. Mais si ma vie était un film, ce serait "Man On Fire" avec Denzel Washington. Dans ce film, il est blessé par son passé et c'est un petit enfant innocent et vulnérable qui le rend plus fort.

meltyStyle : Tu as réalisé un de tes clips, Goodkat, un morceau inspiré du film Lucky Number Slevin et qui ne figure pas dans l'album "Si Je Me Souviens". Qu'est ce que t'as aimé dans le personnage incarné par Bruce Willis ?

N : C'est par rapport au milieu du rap. Dans le film, Bruce Willis (Goodkat) est un assassin depuis plus de vingt ans. Et personne ne sait vraiment à quoi il ressemble. Un peu comme moi. Très peu de gens peuvent me reconnaître sans mes lunettes. Le concept du personnage incarné par Bruce Willis est lourd.

meltyStyle : A ce qu'il parait, tu vas bientôt sortir un film. Peux-tu nous en dire plus ?

N : Oui, ce sera un film sur les enfants du divorce. Je suis très bien entouré , je travaille avec des professionnels. Et c'est bien parti pour que ce soit un film original.

meltyStyle : En 2016, tu nous réserves quoi ?

N : Là, je prépare une mixtape et je vous annoncerai bientôt le nom et la date de sortie de ce projet. Je ne vais rien lâcher cette année. Je serai vraiment partout, dans le rap et ailleurs.

Source : meltyStyle - Crédit : Facebook Officiel Niro

Man Crush Monday

0 commentaire
  • Il n'y a pour le moment aucun commentaire, n'hésite pas à donner ton avis en postant le premier com !
    Les sites du réseau meltygroup












    © 2016 meltygroupQui sommes-nousNous contacterNous suivreAnnoncerConditions d'utilisationInfos légales