Nokia : Blackberry attaque le fabricant pour violation de brevets

Nokia attaqué par Blackberry pour violation de brevets
Ecrit par

Blackberry a décidé de poursuivre Nokia en justice. L'entreprise canadienne reproche à son homologue finlandais de s'être accaparé ses brevets. Le début d'un feuilleton ?

Nokia et Blackberry seront très attendus du côte du MWC 2017 qui se tient fin février à Barcelone. Les deux fabricants de smartphone reviennent sur le marché après avoir disparu du paysage ces dernières années. Face à Apple, Samsung, LG, Huawei ou encore Sony, il leur faudra se faire une place. Toutefois, si les deux reviennent ce n'est pas sans encombre. Blackberry se souvient de son glorieux passé dans lequel entre autres il fut le téléphone du Président des USA. Ses nombreux brevets déposés en font sa fierté. C'est la raison pour laquelle cette semaine, la firme canadienne a décidé de porter plainte contre Nokia auprès du tribunal fédéral de Wilmington basé en Caroline du Nord. Blackberry reproche à Nokia la violation d'onze de ses brevets.

Blackberry, smartphone, fin, arrêt, fabrication, production, annonce, histoire, mythique, BBM, clavier
Blackberry poursuit Nokia en justice

Quels sont ces brevets qui provoquent l'irritation de Blackberry ? Selon Tom's Guide reprenant Ars Technica, ils sont liés à la technologie LTE et UMTS/UTRAN. Blackberry soupçonne et affirme que Nokia a utilisé sur sa station-relais Flexi Multiradio ses procédés. Produite par Nokia Siemens Network, l'appareil permet de regrouper et gérer les réseaux GSM / EDGE 2G, UMTS / HSPA 3G et LTE (le réseau précédant la 4G). Autre propriété de Nokia utilisant les brevets de Blackberry selon la firme canadienne, le logiciel de gestion Liquid Radio. La plainte concerne aussi la vente de ces appareils par Nokia aux opérateurs de téléphonie comme T-Mobile - cité dans le texte - sans autorisation préalable de Blackberry.

Blackberry enchaine les plaintes

Pour information, Tom's Guide rappelle que ces brevets appartiennent à Nortel Networks, une entreprise rachetée en 2011 par le consortium Rockstar dont Blackberry fait partie. Ce n'est pas la première plainte déposée cette année par la firme canadienne. Deux autres similaires ont eu lieu quelques semaines auparavant à l'encontre d'Avaya (spécialiste de la communication en entreprise) et BLU Products (fabricant de smartphones). Nokia pourra miser sur le retour du 3310 pour oublier cette plainte de Blackberry.

Source : tomsguide.fr, arstechnica.com - Crédit : DR, nokia.com