La galaxie melty
40671 jeunes en ligne

Syrine Boulanouar, rencontre avec le réalisateur qui a changé l'imagerie du rap français

Son visage ne vous dira pour certains peut-être rien et pourtant, c'est en partie à Syrine Boulanouar que l'on doit les plus beaux clips du groupe 1995. Rencontre avec celui qui prépare son premier long métrage avec Sneazzy et qui vient tout juste de tourner le prochain clip de Nekfeu avec Ed Sheeran.

Syrine Boulanouar - réalisateur

S'il disparaît le plus souvent derrière l'objectif de sa caméra, nous avons voulu savoir qui se cachait derrière Syrine Boulanouar, réalisateur connu du grand public pour ses clips de 1995 mais pas que. Le garçon s'apprête à tourner son premier long-métrage et nous vante le talent d'acteur de Sneazzy. Celui qui a largement participé à faire la part belle à la jeunesse créative ces dernières années, nous parle aussi du prochain clip de Nekfeu. Syrine Boulanouar est également derrière la dernière pub de G-Shock qui a lancé sa nouvelle collection de montres indestructibles.

Syrine Boulanouar
Syrine Boulanouar - réalisateur

meltyStyle : Le grand public te connait comme le réal des clips de 1995, de l’Entourage. Comment as-tu rencontré ces groupes ?

Syrine Boulanouar (réalisateur) : La rencontre s’est faite via Sneazzy (1995) qui est un de mes meilleurs amis maintenant. Il y a quelques années il est passé devant l’endroit où on traînait avec mes potes. Il pensait que nous étions en train de rapper alors qu’on chantait juste des chansons de rap à tue-tête et lui a pensé qu’on était des rappeurs. Il était dans une période où il n’avait pas encore percé et il cherchait à rapper quoi qu’il arrive. Il a toqué à la porte et puis finalement on est devenu amis, c’était il y a 7 ans environ.

meltyStyle : On sait que les garçons de ces crew sont les pros du homemade et du système D. Est-ce que c’est aussi ta marque de fabrique ?

SB : C’est exactement ça qui nous a fait démarrer ensemble. Dès le début on a fait des trucs avec rien. Puis on s’est fait repérer en essayant de faire des choses qualitatives avec pas grand-chose. J’ai essayé de leur donner des codes pop, alors que c’était du rap, pour qu’on puisse s’ouvrir à un maximum de monde. Nous, on est fanatique de rap et on voulait que tout le monde puisse accéder à notre musique.

meltyStyle : Il doit y en avoir des anecdotes...

SB : On vient juste de finir un clip avec Nekfeu et Ed Sheeran entre Toronto et Paris, on les a accroché à des harnais, ils n’étaient pas prêts (rires). On a pris le plus gros vendeur de disques au monde et on lui a fait faire ça. Je pense aussi au clip La Flemme de 1995, je m’étais dit qu’on allait les traîner par terre pour illustrer la paresse. On a fabriqué un chariot mais réellement on a traîné la moitié de leurs corps au sol pendant deux nuits. On leur a fait mal. A chaque fois qu’on shoot ensemble, ils souffrent toujours (rires).

meltyStyle : On ne peut que s’arrêter sur le clip Caramelo de l’Entourage, pépite visuelle ou celui de Réel de 1995. Tu as largement participé à changer l’imagerie du rap français. As-tu eu l’impression de changer les codes ?

SB : Merci beaucoup. Je n’ai pas fait ce qu’on avait l’habitude de faire dans les clips de rap. Je pense qu’un clip comme Caramelo s'il avait été tourné pour un regroupement d’artistes aux US, il aurait encore plus été remarqué. Je n’ai eu que des bons retours c’est vrai. Ce que j’ai essayé de faire c’est une publicité de l’Entourage. Je voulais les mettre le plus en lumière possible et qu’ils soient le mieux filmés. En fait, je veux surtout faire un mélange de tout ce que j'aime bien.

meltyStyle : Et qu’est-ce que tu aimes bien ?

SB : J'aime le cinéma, j'aime la rue, aujourd'hui on est quand même une génération qui a accès à pas mal de choses, je peux dans la même journée aller bruncher dans un endroit bobo, aller voir une expo, aller faire un five, manger un grec et discuter toute la nuit avec mes potes. Je suis un pur produit de la culture parisienne.

meltyStyle : Qu’est-ce qu’un bon clip selon Syrine Boulanouar ?

SB : C’est malheureux à dire mais je pense qu’un bon clip ce n’est pas un clip télé. Il y a trop de codes. La définition d’un bon clip c’est quand l’univers du réal fusionne avec celui de l’artiste. Pour moi c’est ça le plus important. Que chacun donne à l’autre un petit quelque chose.

meltyStyle : Sneazzy déclarait bientôt tenir le premier rôle de ton premier long-métrage. Avez-vous déjà débuté le tournage ?

SB : On devrait commencer début février. On aura 25 jours de tournage. C’est un petit film mais je suis hyper content car j’ai tout écrit.

meltyStyle : Quel en sera le synopsis ?

SB : C’est un portrait de la jeunesse parisienne. On suit trois potes sur une journée. Je ne parle pas que de Paris, c’est plutôt centré sur en quoi Paris donne les clés pour faire ce qu’on veut. C’est propre aux grandes villes, ça pourrait se passer à Londres, Barcelone, New-York.

meltyStyle : Pourquoi avoir choisi Sneazzy ?

SB : Parce qu’avant même de savoir qu’il faisait du rap, j’étais en école de cinéma à l’époque, je voulais le filmer parce que je trouve qu’il a un charisme ultra fort. A chaque fois que je le filme ou que les autres le filment, on se rend tous compte qu’il a un truc. Et en plus, il n’en a rien à foutre et ça, ça change tout. Il ne sait pas qu’il est très fort en tant qu’acteur.

meltyStyle : Tu es également derrière la réalisation de la dernière pub G-shock pour sa montre G-Steel. La publicité c’est aussi un domaine qui t'attire ?

SB : J’aime la pub, j’en ai déjà fait quelques-unes pour Nike pour les 25 ans de la Air Max, une pub pour une boisson énergisante suisse avec le joueur de tennis Wawrinka et Malik Bentalha. Je m’éclate aussi dans ça. Le but de chaque projet c'est de faire évoluer mon art et que nous soyons tous là encore, moi et mon groupe, dans 40 ans en ayant changé les choses.

Par Hanadi Mostefa

Crédit : DR, Ben Sandler. Cet article est sponsorisé.

Man Crush Monday

0 commentaire
  • Il n'y a pour le moment aucun commentaire, n'hésite pas à donner ton avis en postant le premier com !
    Les sites du réseau meltygroup























    © 2016 meltygroupQui sommes-nousNous contacterNous suivreAnnoncerConditions d'utilisationInfos légales