Twitter : Le compte de Donald Trump bientôt suspendu ?

Twitter impose sa loi...même au président des States !
Ecrit par

Président ou pas, Donald Trump devra suivre les mêmes règles que tout le monde sur Twitter. Le réseau social l'a rappelé cette semaine. Sinon, on bloque tout !

Président des Etats-Unis ou pas, le réseau social au petit oiseau de bleu ne compte pas faire de traitement de faveur à qui que ce soit ! Le mois dernier, la rédac' de meltyStyle vous faisait savoir que Twitter prévoyait de lancer un outil pour censurer certains messages. Concrètement, le nouveau filtre proposé par le site de micro-blogging devrait supprimer certaines phrases et expressions de notre choix. Une très bonne initiative, mais qui ne suffira clairement pas pour certains utilisateurs, dont les propos choquent systématiquement, ou presque, toute la communauté. Pour ces derniers, Twitter s'accorde le pouvoir de bloquer directement certains comptes et certains utilisateurs, pour les empêcher de s'exprimer. Et, qu'on se le dise, la firme ne s'interdit pas de fermer (virtuellement) la bouche du nouveau Président des Etats-Unis, Donald Trump. Les règles sont simples sur le réseau social : les utilisateurs ont l'interdiction d'adopter une "conduite haineuse envers des individus et des groupes d'individus". Le problème, c'est que le nouvel élu à la Maison Blanche ne respecte pas trop ces règles...

donald              trump
Party time...tant qu'il ne dit pas de bêtise !

Le nouveau Président des Etats-Unis est cash sur Twitter, trop cash parfois. Souvenez-vous, pendant la campagne présidentielle, déjà, Donald Trump avait multiplié les insultes sur le site de micro-blogging et avait fini par être privé de son compte par son équipe de campagne en attendant les résultats du vote. Ce qui avait bien fait rire quelques twittos, se demandant comment on pouvait autoriser le politicien à gérer une puissance mondiale pendant 4 ans si on ne l'autorise pas à s'exprimer sur un simple réseau social pendant 3 jours. Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, Twitter a fait savoir au site Slate que le compte du président élu pourrait être suspendu, comme n’importe quel autre, en cas de dérapage. "Les règles de Twitter interdisent les menaces, le harcèlement, une conduite haineuse [...] et nous agirons contre les comptes qui ne les respectent pas", a expliqué un porte-parole du site de micro-blogging. Et d'ajouter que "les règles de Twitter s’appliquent à tous les comptes, y compris les comptes certifiés". Si le compte de Donald Trump venait à être suspendu, il s'agira donc d'une véritable décision de la firme, contrairement à la semaine dernière, quand le compte du patron de Twitter s'est retrouvé suspendu...par Twitter justement ! Combien de temps donnez-vous à Donald Trump avant que son compte ne soit suspendu ?

Crédit : giphy, twitter