50 Shades of Grey : On a fait lire des passages coquins à des seniors (vidéo)

Ecrit par

À la veille de la sortie de 50 Shades of Grey au cinéma, meltyStyle a voulu tester la réaction des seniors en leur faisant lire des passages coquins du roman de E.L. James. Que pensent nos ainés d’une petite initiation au sadomasochisme ? Les réactions en vidéo.

La trilogie aux accents sadomasochistes 50 Shades of Grey a beaucoup séduit la ménagère de plus de 50 ans, mais que pensent les seniors de cette sexualité décomplexée et démocratisée dans la fiction en trois volumes d’E.L. James ? Nous nous étions penchés auparavant sur un sondage et sur la problématique suivante : le livre/film 50 Shades of Grey a-t-il influencé les Français dans leur vie sexuelle ? Et bien la réponse s’était avérée quelque peu décevante. Si une majorité des personnes interrogées connait le livre, peu s’avouent réellement influencées sexuellement. C’est un peu ce qu’il s’est passé lors de notre micro-trottoir. Sur la dizaine de seniors que nous avons réussi à alpaguer, armés de notre plus beau sourire, aucun ne s’est senti réellement choqué par les passages "olé-olé" du livre que nous leur avions donnés à lire. S’il y a des claques qui "dégringolent", s’il y a des "frotté-collé-serré de sensations", si les mots "baise", "cul", "cravache" et "boule" sont employés à tout-va, le roman 50 Shades of Grey n’a rien d’outrageant. C’est la leçon que meltyStyle a pu tirer de cette rencontre avec la génération de nos grands-parents. Un bon nombre d’entre eux a déjà eu des heures de vol et puis, on n’apprend pas aux vieux singes à faire la grimace, regardez.

50 Shades of Grey : On a fait lire des passages coquins à des seniors (vidéo)

Seule une personne s’est réellement sentie outrée après que nous lui ayons expliqué le but de notre manœuvre et exposé le contenu du livre. "Le sexe régente le monde !" s’est-elle écriée en partant, refusant de se faire filmer. C’était l’exception qui confirme la règle. Une autre femme, ayant refusé de figurer dans la vidéo, a malgré tout accepté de nous parler. Tout en épluchant le Tome I de 50 Shades of Grey, cette dernière nous a demandé si nous connaissions Régine Deforges, une écrivaine à la plume très libre et libertine. Nous avons répondu non. Chaque génération a ses références, même en matière de sexe ! Et même si la combinaison "caméra, vidéo, Internet" en a fait fuir plus d’un, ceux avec qui nous avons eu la chance de discuter tenaient aussi des propos décomplexés. "Normal quoi !" comme dirait l’autre. Allez, on va fêter ça avec la playlist "Fais-moi mal" de 50 Shades of Grey by meltyStyle.

Crédit : meltyProd