50 Shades of Grey x les magasins de bricolage, découvrez le rapport

Ecrit par

En Grande-Bretagne, les employés de certains magasins de bricolage ont été priés de se familiariser avec le best-seller érotique 50 Shades of Grey pour répondre aux éventuelles demandes de clients. Préparez-vous aux achats de cordes en masse.

Si la trilogie 50 Shades of Grey a suscité beaucoup d’engouement autour des pratiques SM, elle a aussi favorisé la formation de micro-évènements insolites. On relève l’exemple du lubrifiant officiel de 50 Shades of Grey attaqué en justice par une Californienne pour publicité mensongère (la plaignante n’aurait pas atteint l’orgasme que lui promettait le produit). En ce moment, c’est en Grande-Bretagne que la saga d’E.L. James frappe encore. Les employés de 359 magasins de bricolage B&Q se sont faits recommander la lecture du livre et/ou la visualisation du film après sa sortie (vendredi 13 février en Angleterre). Selon le Daily Telegraph, un mémo envoyé à 20 887 employés les aurait encouragés à répondre à toutes requêtes de clients liées au best-seller 50 Shades of Grey de façon "polie, serviable et respectueuse". On traduit : "Hochez la tête, souriez et ne posez surtout pas de question !".

50 Shades of Grey x les magasins de bricolage, découvrez le rapport

On vous le rappelle, le pitch de la saga est le suivant : l’initiation d’Anastasia Steele aux pratiques sadomasochistes par son mentor et amant, Christian Grey. Dans une scène du Tome 1, on voit d’ailleurs Mister Grey se procurer de la corde, des serre-câbles en plastique et du ruban adhésif. Bondage, quand tu nous tiens. "Nous avons stocké un grand nombre des produits de cette scène notable, qui sont utilisés plus tard dans le film." indiquait la Direction de B&Q dans le mémo. Déjà en 2012, beaucoup de magasins de bricolage avaient été envahis par les demandes de clients tentant de reproduire certaines scènes sexuelles du livre chez eux. "La satisfaction du client est toujours notre priorité numéro un" affirmait une porte-parole de l’entreprise. Evidemment, avec une telle poule aux œufs d’or… Et puis après tout, si d’après la science, pratiquer le sexe SM en mode 50 Shades of Grey est bon pour le moral, pourquoi le succès planétaire de la trilogie ne pourrait-il pas redonner un second souffle à l’économie locale … Hein ?

Source : Daily Telegraph