Adidas, Nike... Les applications facilitent-elles vraiment l'achat de sneakers le jour de leur sortie ?

Ecrit par

Nike, adidas… Avec l'arrivée des applis de shopping, pécho la dernière paire de sneakers avant sa sortie n’a jamais été aussi simple. Mais justement… Est-ce vraiment si simple ?

Le décompte a commencé, avant la sortie officielle de la Air Jordan 5 Camo, ta pompe coup de cœur du moment… Tu attends avec impatience et tu stresses de ne pas pouvoir te la procurer. Heureusement, tu vas pouvoir la réserver à temps sur ton appli préférée ! SNKRS, Shopify, Frienzy, adidas confirmed… Les applis de shopping ont révolutionné notre manière de se procurer les dernières exclusivités des grandes marques. Mais certains sneakers addict ne sont pas fans de cette révolution. Et cela se justifie ! Les raffles, comme pour la Cream White de Yeezy sont nombreuses et il faut être au taquet sur les applis et réseaux sociaux pour pécho sa paire préférée à moindre coût et surtout, avant qu’elle ne soit sold out. Si tu avais l’habitude de shopper tes sneakers en magasin, cette nouvelle ne doit pas te réjouir, car à long terme, ces applis vont te forcer à faire tes achats uniquement en ligne. A côté de cela, les retailers affirment être soucieux « d’offrir une expérience la plus juste possible pour tout le monde », pour reprendre les termes de Tucker Schreiber de chez Shopify à UK Complex. Mais si ces applis de shopping te faciliter la tâche, elles la compliquent tout autant.

Adidas, Nike... Les applications facilitent-elles vraiment l'achat de sneakers le jour de leur sortie ?

Dès qu’une promo est en cours ou qu’une nouvelle pompe sort, les marques se réservent le droit d’en interdire la vente sur tel ou tel territoire… Ce qui ne te facilitera pas la tâche si tu habites dans une zone non-éligible. Manque de bol, la plupart de ces applis fonctionnent par géolocalisation. Autre souci : celui des exclusivités et des promotions. En multipliant les promos et tarifs préférentiels appliqués sur les commandes passées sur leurs applis, les marques favorisent la demande, mais l'offre reste limitée. Tout le monde va vouloir se procurer la dernière paire de pompe avant tout le monde, et celle-ci ne sera disponible qu’en nombre très limité. Sans parler des hackers et revendeurs qui se ruent sur les nouveaux stocks pour les revendre plus chers. Enfin, heureusement, l’appli Frenzy vérifie que tu n’es pas un robot, grâce au système Apple Pay. Que ça nous plaise ou non, l’exclusivité nous attire et nous rend totalement accro. Ces applis génèrent finalement une grosse frustration… Mais leur existence semble vitale !  Et toi, t’es plutôt frustré par toutes ces applis de shopping ?

Source : UK Complex