Allô Nabilla à Tokyo : Épisode 2, Thomas, John... Le résumé de ce qui nous a fait rire

Ecrit par

NRJ 12 diffuse ce soir l'épisode 2 d'Allô Nabilla à Tokyo. Nabilla a quitté les beaux quartiers de Paris pour de nouvelles aventures au Japon. Au programme, du rire, des grosses punchlines et une famille toujours aussi déjantée même à plus de 9 700 km de la capitale française.

Elle nous a fait rire avec son "Non mais allô quoi". Nabilla est désormais une vedette du petit écran français. NRJ 12 lui a consacré une télé réalité nommée Allô Nabilla qui suit ses aventures du quotidien que ce soit dans sa vie professionnelle ou personnelle. Depuis hier, Allô Nabilla est devenu Allô Nabilla à Tokyo puisque la star des Anges de la Téléréalité saison 4 s'est installée pour quelque temps dans l'Empire du Soleil Levant. Le Japon va pouvoir apprécier de très près le phénomène Nabilla pour le meilleur mais surtout le pire ! Après le premier épisode d'Allo Nabilla à Tokyo, où le couple hype Thomas et Nabilla jouent les divas dans un hôtel, découvrez dans l'épisode du jour une Nabilla en geisha, Mémé et Thomas toujours en froid et John qui retourne en primaire.

La couleur des sentiments

Nabilla apprend qu'elle va se déguiser en geisha. Miki, l'assistante traductrice japonaise de Nabilla, lui explique le concept du maquillage de geisha, qui rendent leur peau un peu plus blanche. A cela Nabilla répondra avec son talent de "punchlineuse" légendaire : "J'aime pas trop être blanche en fait". Ah que la vie est moche ! Une seule solution ? Une séance d'UV bien exagérée et le tour sera joué.

Pastèques vs Smarties

Lors de la visite de la boutique pour geishas, Nabilla a totalement ébloui de sa plastique la gérante. Sans doute peu habituée à voir des poitrines opulentes, la gérante a dû faire deux pas de moonwalk pour contempler les gros bonnets de Nabilla. La principale intéressée a d'ailleurs déclarée :"C'est des Japonaises, elles ont des smarties à la place des seins". Très naturelle notre Nabilla nationale !

Le repos du guerrier

Après le shooting en tenue de geisha, Nabilla et Thomas se sont rendus devant un autel où repose l'esprit d'un Dieu sacré au Japon. La guide leur explique alors qu'à l'intérieur de l'autel est contenu l'âme du Dieu. Nabilla sentant qu'elle dérange dit alors : "Ah ouais ?...Bah il faut pas le déranger alors !". Elle est comme ça Nabilla, elle prend soin des gens. Même si elle avouera ensuite : "J'ai regardé dans la boîte, j'ai pas vu Dieu, j'ai rien vu du tout !" WTF ?

Le vœu ultime

Après l'autel, Nabilla et Thomas se sont rendus devant un mur où sont accrochés les voeux émis par les personnes qui les ont écrit. Nabilla dans son extrême bonté a demandé sobrement : " Je veux plein de sacs et de chaussures neuves SVP". Il est vrai qu'elle n'en possède pas encore assez... Un TOC d'accumulatrice compulsive ? Peut-être bien. Dieu lui a donné la foi et la force qui guide ses talons Louboutin.

John retourne au CP

Dans un magasin où l'on peut imprimer des textes sur n'importe quels motifs, John l'assistant nous a donné un cours de conjugaison magistral ! On a été tout simplement bluffé ! Si on fait un sondage immédiatement, 98% de nos lecteurs fidèles sauront que le verbe "se fiancer" se conjugue à la troisième personne du pluriel, "se fiancent". Pas pour John, qui pense que "se fiancer" prend un "s" au pluriel. Bah voyons !