Andrea Crews printemps été 2016, collection présentée à la Fashion Week de Paris

Andrea Crews printemps été 2016
Ecrit par

Andrea Crews présentait en ce deuxième jour de fashion week de Paris son menswear printemps été 2016. Et même les moins modeux reconnaitront son influence.

Après la collection Andrea Crews automne hiver 2015 hommage à la voiture Opel, la marque s'attaque à un autre mythe. Parce "l'homme Andrea Crews est le fruit de la génération Karaté Kid" il s'empare des codes de la saga et se les réapproprie. Qu'importe qu'il n'ait jamais atteint la ceinture qu'il convoitait enfant ; aujourd'hui il les superpose. Choisissant une présentation plutôt qu'un défilé, Maroussia Rebecq, directrice artistique du label, laisse le temps au spectateur de découvrir la collection mais n'oublie pas de chorégraphier chacun des 4 tableaux qui composent la présentation. Pour ce faire, 4 salles de squash du club de sport du front de Seine ont été réquisitionnées. D'abord grâce à une vue frontale puis en plongée, le spectateur contemple l'ensemble de ces 32 silhouettes graphiques.

Andrea Crews printemps été 2016
Andrea Crews printemps été 2016
Fashion Week Paris Homme printemps été 2016 - Andrea Crews printemps été 2016
Andrea Crews printemps été 2016
Fashion Week Paris Homme printemps été 2016 - Andrea Crews printemps été 2016
Andrea Crews printemps été 2016

Comme dans un centre d'entrainement, les mannequins aux beautés atypiques dénichés sur les réseaux sociaux -le label avait déjà dévoilé une collection sur Instagram- répètent inlassablement les mêmes mouvements. Si la scénographie a une place importante et monopolise l'attention, la collection se démarque elle aussi. L'esprit est évidemment sportswear et reprend les codes bien connus de la marque : les pièces unisexe ou l'allure loose. Le logo est aussi de la partie et les vêtements sont littéralement envahis de logos et patchs. D'un point de départ simple, Karaté Kid, Andrea Crews tisse -dans le néoprène, le synthétique et le jacquard- une histoire transculturelle et transgenre. Génial. Pour la saison estivale prochaine, le motif s'impose à l'image d'Andrea Crews ou la collection Walter Van Beirendonck printemps été 2016.

On garde quoi ? Notre argent prévu pour un voyage en Asie et on invite Andrea Crews dans notre dressing. (Par Lucas Lauer)

Crédit : meltystyle.fr