Barbe : Comment devient-on champion du monde des poils ?

Ecrit par

Il a gagné le grand prix du championnat du monde de barbe et moustache à Portland le 25 octobre dernier. Madison Rowley a confié au Washington Post ses secrets pour avoir une barbe qui rendrait vert de jalousie Hagrid.

Il y a encore quelques temps, elle était considérée comme un signe de négligence, ou d'appartenance à une communauté qui aime les grosses motos, la bière et le métal. La barbe s'est aujourd'hui démocratisée, et on la retrouve sur tous les mentons, du métrosexuel soigné aux sportifs les plus connus, comme nous le prouvait notre rétrospective des barbes les plus longues, de James Harden à Franck Ribery et Sebastien Chabal. Madison Rowley n'a donc choqué personne lorsqu'il a commencé à se laisser pousser quelques poils. Artiste de surcroit, son entourage a d'abord pensé qu'il suivait la tendance hipster. Il a suffi au jeune homme de 29 ans d'appliquer un seul et unique conseil pour passer d'une barbe dite classique, à l'imposant amas de poil qui lui a valu le prix de Champion du monde des barbes et moustaches : ne rien faire. Absolument rien.

Barbe : Comment devient-on champion du monde des poils ? - photo
Barbe : Comment devient-on champion du monde des poils ? - photo
Barbe : Comment devient-on champion du monde des poils ? - photo
Barbe : Comment devient-on champion du monde des poils ? - photo
Barbe : Comment devient-on champion du monde des poils ? - photo

Si les sites internet fleurissent de conseils pour avoir une barbe plus longue, plus épaisse, plus soyeuse : Madison Rowley a simplement eu la chance de naître avec de bonnes prédispositions en la matière. Un don "inné" que tout le monde n'a malheureusement pas : certains n'hésitent pas à se faire poser des implants de barbe grâce à une nouvelle chirurgie pour homme. Cependant, il n'est pas tous les jours facile de porter une telle masse : "Avant d'embrasser une fille par exemple, j'ai toujours l'air de vouloir m'excuser" déclare t-il au Washington Post. Il n'est pas non plus rare que ces amis tentent d'y camoufler divers objets comme des capsules de bière. Tous ces non-efforts ont finalement payé, puisque Madison Rowley a reçu le prix de la meilleure barbe Garibaldi au Championnat du monde face à une forte concurrence. Le champion aura donc l'occasion de ne rien faire une année de plus, puisqu'il a gagné un voyage en Autriche l'année suivante pour un concours similaire.

Source : Washington Post