Beyoncé Jay Z au Stade de France : Les métaphores sexuelles les plus hard du couple dans leurs chansons

Beyonce et Jay-Z pour deux dates événements au Stade de France
Ecrit par

Beyoncé et Jay-Z seront au Stade de France pour deux dates exceptionnelles du "On The Run Tour". L'occasion pour nous de revenir sur les métaphores sexuelles qu'a insérées le couple dans chacun de leurs featurings. Attention ça promet d'être chaud bouillant !

Jay-Z et Beyoncé sont à Paris au Stade de France pour deux concerts événements du "On The Run Tour". Le concert de ce soir, 13 septembre, cloturera cette tournée très lucrative et promet donc deux concerts très chauds, non seulement dans l'ambiance mais également dans le texte. Nous avions déclencher une alerte sexy lorsque les premières photos et vidéos du "On The Run Tour" de Jay-Z et Beyonce ont été dévoilées, attendez de découvrir ce qui arrive. Si vous avez écouté avec attention les différents featuring qu'a fait le couple ces dernières années vous savez très certainement que de nombreuses métaphores sexuelles plus ou moins explicites ont été disséminées dans quelques uns de ces sons. Nous pensons notamment à Drunk in Love ou encore Partition (qui est à elle seule n'a rien à envier à 50 Shades of Grey, les écrits du marquis de Sade ou toute la littérature érotique du 19ème sicèle). Nous vous avons sélectionné les perles sexuelles du couple dans ses chansons, afin de vous mettre l'eau à la bouche en attendant le show.

Drunk in love

#1 - I want your body right here, daddy, I want you, right now. Can't keep your eyes off my fatty" (Beyoncé)

Traduction : "Je veux ton corps ici, papa, je te veux maintenant. Ne retire pas tes yeux de mon cul" Ou quand Beyoncé a très, très envie.

#2 - "Boy I’m Drinking, I’m singing on the mic to my boy’s toy" (Beyoncé)

Traduction : "Mec je bois, je chante au micro du jouet de mon mec". Vous avez très certainement compris l'allusion derrière cette phrase, oui il s'agit bien de gâterie orale dont il s'agit. Sacré Queen Be !

#3 - "Foreplay in the foyer, fucked up my Warhol" (Jay-Z)

Traduction : "Préliminaires dans l’entrée, j’ai bousillé mon Warhol". Dans ces paroles, on ne peut pas être plus explicites. Jay-Z est-il si explosif qu'il en détruit des œuvres d'art ?

#4 - "Your breasteses is my breakfast" (Jay-Z)

Traduction : "Tes seins sont mon petit déjeuner" : Parfait il y a déjà le lait pour le chocolat, ne manque plus que les tartines !

#5 - "Didn't mean to spill that liquor all on my attire, I’ve been drinking watermelon" (Beyoncé)

Traduction : Pour information, dans certains cas, le mot "Watermelon" peut désigner la semence masculine. Ainsi, dans cette phrase, Beyonce dit "Je ne voulais pas verser cette liqueur sur ma tenue, j’ai bu du sperme". Il s'agit d'une possibilité, mais vu la teneur des paroles, nous ne pensons pas qu'il s'agisse de pastèque...

#6 - "Then I fill the tub up halfway then ride it with my surfboard, surfboard, surfboard" (Beyonce)

Traduction : Je remplis la baignoire à demi et je surfe sur mon surfboard, surfboard. Beyonce parle ici de la position "Bathtub Boogie". Queen Bey ride sur Jay qui est sa planche de surf.

Beyoncé Jay Z au Stade de France : Les métaphores sexuelles les plus hard du couple dans leurs chansons
Partition

#6 - "Driver, roll up the partition, please. I don't need you seeing 'Yonce on her knees" (Beyoncé)

Traduction : "Chauffeur remonte la vitre, j’ai pas besoin que tu vois 'Yonce à genoux". Vous aurez certainement tous compris le sous-entendu, mais pour ceux qui n'auraient pas compris, il s'agit encore d'une gâterie donnée à Jay-Z.

#7 - "Now my mascara running, red lipstick smudged. Oh he so horny, yeah he want to fuck. He popped all my buttons, and he ripped my blouse. He Monica Lewinsky-ed all on my gown" (Beyoncé)

Traduction : " Maintenant mon mascara coule, mon rouge à lèvre a bavé. Oh, il est si chaud, il veut baiser. Il a fait sauter tous mes boutons, et a déchiré ma tenue. Il a fait de moi une Monica Lewinsky". Cela se passe d'explications tant c'est explicite !

Blow

#8 - "You like it wet and so do I. I know you never waste a drip. I wonder how it feels sometimes. (Beyoncé)

Traduction : "Tu aimes quand c'est humide alors moi aussi. Je sais que tu n'en gaspilles pas une goutte. Je me demande ce que ça fait parfois". Encore une fois, il s'agit bien de sexe oral mais cette fois-ci au profit de Beyoncé.

Haunted

#9 - "You want me ? I walk down the hallway. You're lucky, the bedroom's my runway. Slap me ! I'm pinned to the doorway. Kiss, bite, foreplay" (Beyoncé)

Traduction : "Tu me désires ? Je marche en direction du hall. Tu as de la chance, je vais à ma chambre. Gifle-moi ! je vais m'accrocher à la poignée de la porte. Embrasse, mords, préliminaire". Ambiance 50 Shades of Grey, quand elle décide de se mettre au sado-masochisme, c'est pour Jay-Z !

Bonnie and Clyde

#10 - "Only time we don't speak is during "Sex and the City" She gets Carrie fever, but soon as the show is over She's right back to being my soldier" (Jay-Z)

Traduction : "Le seul moment où l'on ne parle pas c'est durant "Sex and the City". Elle a la fièvre de Carrie, mais dès que le show sera fini, elle sera de nouveau mon soldat". Cette chanson, sortie en 2002, et donc au début de la relation entre les deux chanteurs, nous montre que les paroles qu'ils utilisaient dans leurs duos étaient à la base très soft et ont, avec le temps, migré vers quelque chose de bien plus trash.

Plus d'actu sur BeyoncéBeyonce et Jay-Z aux BET Awards : Un couple hot hot hot !Beyoncé : Personnalité la plus puissante au monde devant son mec, who run the world ?Beyoncé ultra sexy pour le On The Run TourBeyoncé : Un booty shake sexy dans une vidéo d'anniversaire concoctée par Jay-Z

Source : Rap Genius / Beyonce / Jay-Z - Crédit : Kevin Mazur, Getty Images