Big Fernand : Ouverture d'un dixième restaurant à Nice

Big Fernand s'implante à Nice
Ecrit par

Plus rien ne semble arrêter l’ambition de Big Fernand. Après avoir conquis le palais des parisiens, l’atelier du hamburgé s’installe à Nice le mardi 5 mai à midi. Les niçois vont pouvoir goûter aux savoureux burgers de l’enseigne réalisés à partir d’ingrédients frais et de qualité conciliant savoir faire à la française et tradition américaine.

Après avoir ouvert un restaurant à Londres le mois dernier, Big Fernand revient à ses origines françaises et s’installe au soleil. L’atelier du hamburgé ouvre un restaurant à Nice le mardi 5 mai à midi prochain pour faire découvrir ses savoureux burgers aux Niçois. Après tout il n’y a pas de raison que ce plaisir gustatif ne soit réservé qu’aux habitants de Paris. En 2015 l’enseigne élargit son horizon et compte bien étendre son implantation dans l’hexagone notamment à Marseille et Nice. Deux villes du sud dont le point commun est le soleil. Manger un hamburgé en se promenant le long de la promenade des anglais ? C’est bientôt possible. L’ambition de Big Fernand semble être sans limite et le succès est toujours au rendez-vous. Réalisés à base de viandes de race d’origine française, de fromages au lait cru et d’un pain fabriqué quotidiennement par un artisan boulanger, les burgers de l’enseigne appelés "hamburgés" ne laissent personne indifférent et sont une véritable expérience gustative à part entière. C’est simple, aller chez Big Fernand c’est forcément y revenir après car on a du mal à se détacher du goût unique et si caractéristique des produits de l’enseigne.

Big Fernand : Ouverture d'un dixième restaurant à Nice

Big Fernand c’est 6 recettes à la carte mais surtout une multitude de combinaisons possibles pour composer soit même son hamburgé avec pas loin de 3840 possibilités différentes. L’occasion de changer fréquemment de saveurs et de revenir régulièrement à l’atelier de l’hamburgé sans se lasser. Rendez-vous le mardi 5 mai au 52 rue Gioffredo à Nice. Encore un succès en perspective pour l’enseigne.

Crédit : Big Fernand