Burger King en France, bilan de l'année 2014

Ecrit par

En ce dernier jour de l'an 2014, la rédac vous propose de faire le point sur l'un des petits nouveaux en France, Burger King. Seconde chaîne de burgers au monde, le fast food a su faire parler de lui tout au long de l'année et ne compte pas s'arrêter là.

17 ans après son départ de l'Hexagone, le géant américain signe en cette année 2014 sa renaissance. En effet, le fast food a enchaîné ouverture sur ouverture, comptabilisant en ce 31 décembre 16 restaurants, dont 4 à Paris. Ce n'est pas tout ! À peine l'année finie, Burger King annonce en avant-première son ouverture au Mans vers mi-janvier et dans l'Oise au printemps prochain. Dans le futur, la seconde chaîne de burgers au monde ambitionne d'ouvrir d'ici 10 ans 350 à 400 restaurants en France, soit environ 25 nouveaux points de vente annuels. Elle vise 20 % de parts de marché sur le segment du burger et compte bien rivaliser avec les autres géants internationaux, McDonald's et Quick. Le groupe Bertrand, qui détient la franchise de la marque, a récolté la rançon du succès et assisté à l'ascension triomphante de la chaîne dans le pays.

Burger King en France, bilan de l'année 2014

Les faits sont là : Burger King Saint-Lazare, quatrième restaurant de l'enseigne, a été un temps le deuxième point de vente au monde après celui de l'aéroport d'Amsterdam. Comment expliquer cela ? Depuis quelques années, la consommation de burgers en France explose, devenant un classique sur les cartes des restaurants (petits en grands). Pendant longtemps, McDonald's et Quick possédaient le quasi-monopole de la vente du mythique sandwich mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. Les consommateurs voulant toujours plus de nouveautés et de qualité, de nouveaux concurrents ont vu le jour : Big Fernand, Paris New-York, Blend...le burger se veut désormais plus haut de gamme, plus frais et moins gras. Burger King, acteur historique du marché, l'a bien compris et compte s'imposer grâce à sa valeur sûre, le Whooper. Les nostalgiques de l'enseigne et les petits curieux peuvent maintenant sourire, le fast food est bel et bien de retour en France.