Burger King Saint-Lazare : La queue devant le fast food, un symptôme de la société de consommation

Ecrit par

Les réseaux sociaux se sont émus de la très longue queue devant le Burger King Saint-Lazare, meltyFood revient sur ce phénomène qui n'a rien de neuf et qui est de plus en plus chronique.

Twitter nous a permis d'observer hier l'engouement des twittos pour l'ouverture de Burger King à Saint-Lazare (Paris). meltyFood a posté une photo de la queue en cours devant le fast food et celle-ci n'a pas tardé à être partagée sur les réseaux sociaux. Reprise dans de nombreux tweets, oui, mais plus pour se moquer que pour jalouser ceux qui ont pu déguster les premier whoppers parisiens. Les tweets de @schloren "On vient de trouver une unité de mesure pour la connerie " accompagné de notre photo a ainsi été partagé en masse. Si les clients étaient nombreux à faire la queue pour déguster au plus vite du BK, les twittos étaient eux aussi beaucoup à trouver cette idée ridicule. Mais les files d'attentes qui se forment à chaque nouvelle sortie d'iPhone ou de consoles de jeux ont-elles plus de raison d'être ?

En food, l'attente est un phénomène que l'on connait bien. Les restaurants étoilés et/ou sur côtés nécessitant une réservation des mois à l'avance sont installés dans le paysage depuis des dizaines et des dizaines d'années. Et puis, il y a à peine deux ans les gens se sont mis à faire de très longues queues pour des ... burgers devenus véritables it food. Eh oui, le Camion qui fume a participé à la hype des burgers mais aussi créé un phénomène inattendu : celui de donner à envie à des âmes affamées de longues queues qu'il pleuve, vente ou neige afin de goûter un burger. Un phénomène qui s'est répété cet été à New York où les gens sont devenus fous de cronuts, une pâtisserie disponible dans une seule boutique dans le monde car sous marque déposée. Cependant, il n'y a pas de différence entre toutes ces types de queues. Aucune ne se justifie plus qu'une autre !

L'absence de Burger King depuis plus de 15 ans a crée un manque chez certaines personnes et suscité une curiosité chez les jeunes n'ayant pas connu la chaîne dans l'Hexagone. Les médias, meltyFood compris, ont multiplié les articles sur le sujet créant un cercle vicieux ou vertueux, tout dépend d'où se situe son appétit et son agacement. La queue chez Burger King n'est au final qu'un témoignage de notre frénésie toujours plus grandissante d'acquérir des biens de consommation en exclusivité. Le facteur de rareté donnant l'impression à ceux qui les consomment qu'ils sont privilégiés. Même avec un burger oui, qui se retrouvera posté sur Instagram et participera à la course aux likes et donc à une forme de reconnaissance. La société de consommation et ses dérives n'a pas commencé avec la queue du Burger King Saint-Lazare, cette dernière n'en étant qu'un symptôme de plus. Rendez-vous à l'ouverture de Primark, Victoria Secret ou Shake Shack dans la capitale pour étudier une nouvelle fois le phénomène...


3 commentaires
  • Signaler
    c'est trp classe mais chute les rageux c'est fou aussi de faire la queue pour un nouveau telephone a la mode et tous donc voila
  • Signaler
    FOu!
  • Signaler
    c'est dingue!