Chanel, Cartier... Le skate, le luxe et la pub font-ils bon ménage ?

Ecrit par

Et si l’univers de la street culture rencontrait celui des maisons de luxe ? Et si dans les skatepark on tombait nez à nez avec un skateboard Chanel ou YSL ? C’est le choc culturel qu’a imaginé Kamel Gondry dans une série de publicité.

Un skate siglé YSL en plein milieu de rampes bétonnées c’est la fusion de demain ? A travers une série de clichés Kamel Gondry, directeur artistique indépendant, a imaginé ce combo qui semble pourtant aux antipodes de l’univers du luxe. Si souvent les grandes maisons s’accaparent l’univers street pour le remodeler à coup de petites aiguilles et de gros zéro sur le chèque (on se rappelle le ballon de basket Hermès à 13 000 dollars) pour Kamel le luxe doit se poser la question de la manière : "J’aimerais encourager ces grandes marques de mode à communiquer à travers le skateboard d’une autre manière.Leur approche est souvent maladroite et n’est jamais validée par la communauté skate."

Chanel, Cartier... Le skate, le luxe et la pub font-ils bon ménage ?
Chanel, Cartier... Le skate, le luxe et la pub font-ils bon ménage ?

"Si seulement ces entreprises investissaient ne serait-ce qu'un tier du budget qu'ils mettent pour un shooting ou de la rémunération d'un mannequin, ils pourraient faire vivre plusieurs skateboarder professionnels, photographes ou encore réalisateur de skate." ajoute t-il. Mais la street a-t-elle besoin des hautes sphères pour s’élever ? On entend alors le jeune rappeur montpelliérain Joke nous susurrer : "Moi j’m’en bats les couilles d’aller chez colette", dans son titre Triumph. Mais pour Kamel : "Ce serait tellement mieux de faire du skateboard pour ces grandes enseignes que pour des marques comme red bull ou monster". Plus d'images du skate Haute Couture par Kamel Gondry à à découvrir : ici. A l'inverse des petites marques comme Ain't Laurent Without Yves, ou encore Homies remixent le luxe en le détournant.


4 commentaires
  • Signaler
    Qu'on ne se le cache pas, un sport extrême nécessite des vêtement de qualités, les grande marques de luxe sont incapable de créer un tel matériel.
  • Signaler
    Je pense sincèrement que cela révolutionnerai le monde de la mode qui jusqu'à présent n'est réservé qu'à une élite. Avec cette idée, toutes les marques de haut prestige auront une image jeune et decratisée. Biensûr, il est tout autant important de notifier que la jeunesse a un grand impact économique en matière de vêtements.. Cela serait donc t-il un moyen de s'accaparer la jeunesse qui jusqu'à présent, joue le rôle décisif dans ce secteur?
  • Signaler
    trop cool
  • Signaler
    dafaq