Deen Burbigo : "C’était opportun de ne ressembler à rien, au moment où je sortais Grand Cru" (Interview 2/2)

Ecrit par

À l’occasion de la sortie de son premier album Grand Cru, on a essayé d’en savoir plus sur le rappeur Deen Burbigo à travers une interview axée sur son look, sa transformation capillaire (cheveux+barbe) et sa relation avec les tatouages.

Après deux premiers EP très cool, Deen Burbigo a décidé de franchir un cap en passant aux choses sérieuses : son premier album. Baptisé Grand Cru, cet opus a fait le bonheur de mes oreilles à la rédaction. Du coup, je n'ai pas hésité à interviewer le membre de L’Entourage. Posé et super accessible, l'interprète de "On y va" m'a parlé de son look et ses influences sur Instagram. Mais ce n'est pas tout. Deeen Burbigo a aussi accepté de répondre à mes questions relatives à sa transformation capillaire ou encore, sa relation avec les tatouages. Interview pas comme une autre !

Deen Burbigo : "C’était opportun de ne ressembler à rien, au moment où je sortais Grand Cru" (Interview 2/2)

Après nous avoir confié qu'il a failli lancer sa propre marque de vêtements, Deen Burbigo nous a parlé de sa transformation capillaire : "Je trouvais que c’était opportun de ne ressembler à rien, au moment où je sortais mon projet. Peut-être qu’à mon prochain passage chez melty, j’aurais les cheveux jusqu’ici ou bien, j’aurais tout rasé, je ne sais pas encore. Et pour la barbe, en ce moment, je n’ai plus le temps de passer chez mon coiffeur en bas de chez moi". Le rappeur français, dont l'album Grand Cru est toujours disponible par ici, nous a aussi donné des conseils en matière de shopping : "Il y a Isakin qui se trouve au 18, rue André del Sarte, dans le 18ème arrondissement de Paris. Il y a aussi Starcow, où j’achète des trucs régulièrement".

Crédit : melty.fr