Domino's Pizza : Fermeture de tous ses restaurants au Pérou

Domino's Pizza ferme l'ensemble de ses restaurants au Pérou
Ecrit par

Domino’s pizza, la chaîne de restauration rapide spécialisée dans la pizza, ferme tous ses restaurants au Pérou à la suite de nombreux problèmes en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire. Du jamais vu dans l’Histoire même si c’est une mesure justifiée. On vous dit tout.

Alors que Domino’s Pizza réalise des campagnes de communication efficaces en Turquie avec notamment des affiches comestibles, l’enseigne souffre d’une mauvaise publicité au Pérou. Des rats en cuisine, cafards dans une pizza… Face à l’ampleur des manquements aux normes d’hygiène et sécurité alimentaire, la chaîne de restauration rapide a préféré fermé l’ensemble de ses restaurants au Pérou. Le siège de l’enseigne américaine a jugé la situation inacceptable et s’est résolu à une cessation provisoire de ses activités dans le pays. A la suite des nombreux incidents, le ministère de la Santé péruvien a ouvert une enquête et envoyé des inspecteurs dans les cuisines de Domino’s Pizza… Les résultats montrent des cafards se promenant dans des cuisines insalubres et présentant des excréments de rongeurs. Une publicité qui risque de faire beaucoup de tort à la chaîne.

Cette mesure est une première dans l’Histoire. On a jamais vu une enseigne fermer l’ensemble de ses points de ventes dans un pays. Le coût engendré par cette cessation d’activité temporaire risque de représenter une perte de plusieurs milliers de dollars. En effet, la chaîne avoue vendre près d’un million de pizzas chaque année et employer 500 personnes dans le pays. Après avoir fait l’objet d’un buzz avec une fausse pub inspirée de 50 Shades of Grey, Domino’s Pizza doit faire fasse à un "Bad buzz" au Pérou. Tout est parti de Carlo Navea Paredes, un Péruvien amateur de pizza ayant fait l’étrange découverte d’un cafard entre la sauce tomate et le fromage de sa pizza. En plus d’avoir porté plainte contre la chaîne, il a posté le cliché immortalisant la scène sur son profil Twitter. Relayée en masse sur les réseaux sociaux, le cliché de la pizza a pris de l’ampleur et interpellé les autorités mais aussi le siège de Domino's Pizza basé au Michigan aux Etats-Unis. Espérons que l’incident se limite au Pérou et soit rapidement résolu.

Crédit : uk