Domino's Pizza : Un robot pour livrer ses pizzas

Ecrit par

Domino’s teste actuellement en Australie un robot livreur, une sorte de version compacte de la voiture autonome qui conserve en plus votre pizza et vos boissons à la température idéale !

La restauration à emporter ou livrée à domicile est définitivement la tendance du moment, tous les restaurants, des grandes chaînes de fast-food aux établissements gastronomiques s’y mettent. Par conséquent, les pizzerias qui livrent depuis plusieurs dizaines d’années se doivent d'innover ! Domino‘s voit très loin en inventant un petit robot, tout droit sorti d’un film de science-fiction, qui vous livre devant votre porte. Le Domino’s Robotic Unit, alias DRU, a été conçu par les équipes internes de la chaîne de fast-food en association avec Marathon Robotics, une start-up australienne habituée à remplir des contrats pour l’armée. Pesant près de 200 kilos, ce petit bijou de technologie dispose d’un extérieur en plastique qui lui permet d’être imperméable et l’intérieur est en aluminium, de façon à conserver à une température optimale aussi bien les pizzas que les boissons grâce aux différents compartiments.

Ce prototype reprend le principe de fonctionnement des voiture autonomes, le DRU peut donc se rendre du restaurant à votre maison sans grande difficulté. Mais ce robot rencontre encore de grandes difficultés d’autonomie, qui pourraient être compensées dans les prochaines années avec des panneaux solaires. Il ne peut également pas dépasser la vitesse moyenne de 20 kilomètres par heure. Sa fonction serait donc limitée aux livraisons près des restaurants tandis que les voitures ou scooters continueraient de livrer les adresses les plus lointaines. Domino’s avait déjà construit une voiture dédiée à la livraison de pizza, actuellement en test aux Etats-Unis. Celle ci pouvait ainsi cuire votre commande pendant le voyage. Cependant ces créations ne seront pas utilisées de façon systématique avant plusieurs années, non seulement à cause du coût élevé de ces machines, mais aussi parce que les réglementations en ce qui concerne la robotique sont très différentes d'un pays à un autre.