Et si adidas se cachait derrière Seraphpy, le leaker allemand qui dévoile les paires de sa collab' avec DBZ ?

Ecrit par

Depuis quelques jours, la collaboration adidas x Dragon Ball Z est dévoilée au compte-gouttes par un leaker allemand. Mais qui est Seraphpy, cet Allemand qui nous présente l’une des collaborations les plus hype de 2018 ? 

Seraphpy, ce nom ne te dit rien mais c'est le pseudo de l'utilisateur Instagram qui a réussi à mettre la main sur l'une des des plus collaborations les plus attendues de l'année, Dragon Ball Z x adidas. En deux jours, il a déjà réussi à s'accaparer l'attention de tout l'univers footwear. Comment ? C'est simple. Il a dévoilé les trois premières paires de la collab' adidas x DBZ : la Yung-1 spéciale Freezer, la Prophere dédiée à Cell et la Kamanda Majin Buu. Mieux encore, Seraphpy dispose de plusieurs informations précieuses. 

La Yung 1 dédié à Freezer
La Yung 1 dédié à Freezer

D'après Seraphpy, il y aura huit paires et non pas sept, comme prétendu par plusieurs médias. « Les paires vont faire kiffer tous ceux qui aiment la série » promet-il sur Twitter.  Si une rumeur laissait entendre que des paires dédiées à Yajirobe, Mr. Satan ou encore Mr. Popo seraient en approche, Seraphpy a démenti tout ça. Et dans les descriptions qui accompagnent ces posts sur Instagram, cet Allemand utilise un décompte (1/8, 2/8, 3/8). Mais bon sang, qui est-il vraiment ? 

La Kamanda Majin Buu en jette
La Kamanda Majin Buu en jette

Inconnu il y a encore quelques jours, Seraphpy ne cesse de gagner en popularité. Sur Twitter et Instagram, son nombre de followers ne fait que grimper. Et plusieurs médias ne jurent que par le personnage qu'ils ne connaissent pas. Une chose est sûre, toutes ces informations sont justes. Dans le cas contraire, adidas aurait rapidement démenti tous les leaks.  Et si finalement, la marque aux trois bandes se cachait sous le pseudonyme de Seraphpy pour optimiser la communication autour de cette collab' ? Oui, la théorie semble ouf mais chez adidas, rien n'est impossible. Affaire à suivre...  Dans le reste de l'actu, le géant allemand casse le prix de ses baskets pour les soldes d'hiver.

Crédit : Yeezy Mafia, seraphpy instagram, Twitter @Seraphpy