Facebook censure (encore) une oeuvre d'art jugée "trop nue"

Facebook déçoit un peu sur ce coup-là !
Ecrit par

Et une bourde de plus, une. Encore une fois, la censure de Facebook en matière de nudité a frappé...contre une nouvelle statue. Neptune, il va falloir se couvrir...ou pas !

Décidément, le réseau social de Mark Zuckerberg multiplie les bourdes ces derniers mois ! Il y a quelques semaines, la rédac' de meltyStyle vous parlait de deux boulettes successives faites par la plateforme. Primo, un bug Facebook faisait "mourir" deux millions d'utilisateurs du réseau social, en transformant leurs profils en pages hommage alors qu'ils étaient pourtant plus vivants que jamais. Deuzio, Facebook publiait par erreur de vieilles photos que ses utilisateurs ne voulaient pas forcément revoir. Si ces problèmes étaient des bugs techniques, l'algorithme de la plateforme faisait aussi parler de lui quelques semaines plus tôt, en censurant une vidéo destinée à faire de la prévention sur le cancer du sein. On vous en a déjà parlé, avec sa politique anti-nudité très stricte, Facebook censure parfois des choses un peu étranges, allant de cette vidéo de prévention à une statue de la petite sirène se trouvant à Copenhague. Et bien rebelote aujourd'hui...

Facebook censure (encore) une oeuvre d'art jugée "trop nue"

Il y a quelques jours, une internaute italienne a voulu publier une photographie de la statue de Neptune, qui se trouve dans la ville de Bologne. Et qui dieu dit souvent statue représentant un être nu, ce qui est effectivement le cas pour Neptune. Verdict, la publication de la jeune fille a été supprimée sans préavis car "le contenu de cette image (…) montre le corps de façon excessive, en se concentrant sur certaines parties du corps", selon les dires de Facebook. Depuis, le leader des réseaux sociaux a admis que la décision était (une fois de plus) trop radicale et a promis que la publication serait bientôt à nouveau en ligne. Sur sa page "Standards de la communauté", Facebook rappelle que le sujet est délicat car "certaines audiences au sein de notre communauté mondiale peuvent être sensibles à ce type de contenu" du fait de "leur culture ou leur âge". Autant vous dire que cela semble présager de nouvelles gaffes à venir... Avez-vous déjà eu des problèmes avec Facebook ?

Crédit : facebook, wdyl.com