Facebook : Workplace va-t-il tuer vos échanges de mails professionnels ?

Workplace, l'exterminateur d'emails ?
Ecrit par

Facebook s'invite désormais dans votre vie professionnelle en lançant une nouvelle plateforme : Workplace, qui pourrait bien remplacer progressivement les emails. Vraiment ?

C'est la nouveauté de la semaine, en plus de lancer une appli dédiée à tous vos events, Facebook a aussi lancé Workplace, un nouveau réseau social qui changera forcément de ce que vous connaissiez de la firme de Mark Zuckerberg : Workplace est un réseau social dédié aux professionnels. Donc, en gros, là où vous retrouvez vos potos, vos cousins (et malheureusement vos parents aussi) sur Facebook, vous retrouverez désormais vos collègues de boulot sur cette nouvelle plateforme. Comme l'a expliqué le communiqué diffusé par la firme en début de semaine pour annoncer ce lancement, "un nombre important de fonctionnalités ont été ajoutées au cours des 18 derniers mois (à la version bêta, NDLR) : les groupes inter-entreprises, Live, les réactions, la traduction automatique, les vidéos, les conférences audio dans le chat, les « trending posts », les filtres de recherche et les groupes inter-entreprises. Il s’agit d’espaces partagés permettant aux collaborateurs d’entreprises différentes de travailler ensemble". Mais alors, vient une question : si Facebook, qui vient de bloquer un outil de surveillance américain, devient notre principal outil de communication, dans le privé comme au boulot, l'avenir de l'email est-il menacé ?

Facebook : Workplace va-t-il tuer vos échanges de mails professionnels ?

A en croire une étude commandée par Facebook auprès de 200 dirigeants d'entreprise, l'adieu à l'email est d'ores et déjà programmé. Ainsi, seuls 15% des chefs d'entreprise se déclarent satisfaits de la façon dont leurs équipes communiquent et collaborent aujourd'hui. "Trois-quarts des sondés prédisent un abandon de l'email et le passage à des outils plus sophistiqués encourageant un feedback", révèle l'étude. Et c'est d'ailleurs l'ambition assumée de Workplace, comme l'a expliqué son directeur, Julien Cordoniou, en assurant que "le service remplacera en interne les emails, les listes de discussions et les intranets que personne ne consulte. Ce n'est pas une application de productivité de plus. Le service peut donner une voix à chacun dans l'entreprise, du PDG à la nouvelle stagiaire, etc". Mais, pour le site ZDnet.fr, on en est encore loin : "le courrier électronique a prouvé qu'il était le cafard indestructible du monde numérique. (...) Peut-être Facebook obtiendra-t-il gain de cause sur le long terme. A mesure que les entreprises deviendront de plus en plus distribuées et que le partage dans le monde des réseaux sociaux deviendra un standard business, alors de nouveaux outils seront nécessaires. Mais ne vous attendez pas à renoncer à votre adresse email de sitôt". C'est dit ! Avez-vous envie de tester Workplace ?

Crédit : facebook