Rencontre : George Som, le créateur de la marque Hèdus

Le créateurs e la marque Hèdus, George Som
Ecrit par

La rédac’ a eu l’occasion de rencontrer le jeune créateur de la marque Hèdus, George Som. Suite à l’ascension de sa marque, il nous raconte en détails son aventure et les difficultés rencontrées pour percer dans le monde de la mode.

Les créateurs George Som et Carol Sossou sont avant tous des amis d’enfance. George Som était étudiant à la Sorbonne en Management tandis que Carol Sossou, lui, était en école de commerce. Même si ce n’était jamais le bon timing, ces deux amis se sont dit qu’ils pouvaient sortir du quotidien et entamer une nouvelle aventure dans le monde de la mode. Ainsi, après de nombreuses réflexions et nuits blanches à travailler sur ce projet, les deux créateurs ont donné vie à la fameuse marque Hèdus en 2011. Cette marque était une prise de risque considérable pour George et Carol mais le duo voulait tenter l'aventure.

Hédus pour Hédonisme

La marque Hèdus est avant tout inspirée de la façon de vivre de George Som et Carol Sossou. De plus, le nom Hèdus vient principalement de l’hédonisme, soit la recherche du plaisir qui constitue l’existence humaine. Le vestiaire de la marque Hèdus comporte essentiellement une gamme de costumes élégants tout en restant désinvoltes. Le motto de la marque : se démarquer avec une touche d’originalité mais discrète. Afin de garnir leur collection, les deux amis ont décidé de compléter leur vestiaire avec des pulls, des vestes, des pantalons ou encore des cardigans (pièce préférée de George Som).

Rencontre : George Som, le créateur de la marque Hèdus - photo
Rencontre : George Som, le créateur de la marque Hèdus - photo
Rencontre : George Som, le créateur de la marque Hèdus - photo
Rencontre : George Som, le créateur de la marque Hèdus - photo
Rencontre : George Som, le créateur de la marque Hèdus - photo
Comment est né le projet Hèdus ?

"Nous n’étions pas satisfaits des tissus et des matières pour les habits pour hommes, donc nous avons décidé de créer notre propre dressing. Nous avons revisité les classiques avec des détails supplémentaires. On voulait des pièces qui nous correspondaient."

C’était une part de risque aussi ?

"Oui c’était un risque car beaucoup de créateurs se heurtent au monde de la mode, mais c’était aussi une opportunité à saisir pour pouvoir ensuite créer quelque chose. Nous ne sommes pas déçus de cette aventure."

Comment a débuté cette grande aventure ?

"Nous avons d’abord réfléchi pendant un an sur ce que nous voulions vraiment. Les produits, les matières, les tissus et le design. Une amie graphiste dessinait pour nous les habits que nous lui décrivions pour avoir une idée bien précise de ce que nous voulions. Nous avons ensuite pensé au marketing, les fournisseurs que nous voulions pour notre collection, et nous constituer un réseau avec des contacts."

A quoi ressemble votre nouvelle collection ?

" Nous avons choisi des couleurs plus punchy avec le chine bleu ciel et des sweats décontractés orignaux avec leurs cols. Nous avons aussi opté pour des pièces plus casual. Le but était d’élargir notre dressing tout en gardant notre gamme de costumes."

Il existe beaucoup de petites marques aujourd'hui comment vous faites vous connaitre ?

"D’abord avec le Grand Journal pendant un an avec Michel Denisot, puis nous avons ensuite recherché surtout des collaborations représentatives de notre marque. Nous ne voulons pas forcément des associations avec des personnes reconnues mais surtout avec des personnes qui incarnent l’esprit de notre marque. Par exemple, nous avons eu l’économiste Eric Heyer qui affiche en général un style pop rock."

Quels sont vos projets pour la suite ?

"Nous allons continuer de développer la gamme de vêtements et étendre notre distribution à l’étranger en plus de la Belgique et de la Suisse. Nous espérons aussi ouvrir notre propre point de vente où nous vendrions uniquement notre marque."

Plus d'actu sur Mode hommeBold Boys : Rencontre avec le créateur Maxime Danna

Rencontre : George Som, le créateur de la marque Hèdus
Source : La marque Hèdus - Crédit : meltyStyle