Google Street View : Un meurtre simulé sur le logiciel

Une scène terrifiante
Ecrit par

Deux écossais ont piégé Google en faisant croire à un meurtre sur Google Street View. La police écossaise, contactée par une personne ayant vu la scène, a enquêté sur l'affaire.

Dan Thompson et Garry Kerry sont deux garagistes écossais qui ont réussi à piéger avec brio Google (qui offre un salaire moyen de 128 000 dollars pour un ingénieur) et plus précisément son service Google Street View qui vous permet de vous balader à travers les rues des villes du monde entier comme si vous y étiez. La scène est assez terrifiante à première vue, un homme gît face contre terre sur le bas côté de la route tandis qu'un autre homme est debout devant le corps "inanimé" et tient le manche d'une pioche. Cela aurait pu passer inaperçu mais un internaute qui a vu cela a contacté la police qui a, de suite enquêté sur l'affaire. C'est lorsque les agents de la police écossaise sont venus taper à la porte de la "victime" Dan Thompson, le gérant du garage, qu'ils se sont rendus compte de la supercherie. Un canular assez drôle.

Google Street View : Un meurtre simulé sur le logiciel

Les hommes ont ensuite expliqué l'organisation de leur canular qui s'est déroulé en août 2012. Dan Thompson a vu arriver de loin Google Car, la voiture sans conducteur qui a parcouru 483 000 kilomètres sans accident, et a donc décidé, avec son employé Garry Jerry de se jouer du géant de l'internet.. Dan Thompson a avoué "On avait l’impression que c’était la chose à faire, donc je me suis jeté par terre et Gary a attrapé un manche de pioche dans le garage. Nous ne nous disposions que de 20 secondes, c’est tout ce à quoi nous avons pu penser.". Un coup de génie qui a fait le tour de la toile alors que les deux hommes avaient oublié cette blague jusqu'à ce que les policiers viennent frapper à la porte du gérant du garage. Dan Thompson s'est déclaré terrifié lorsque les deux agents sont venus sonner chez lui, Mais un des deux inspecteurs était venu faire réparer sa voiture dans son garage quelques jours auparavant et avait donc des doutes à propos de l'affaire. Ils sont repartis 5 min plus tard après un beau fou rire.

Source : Nouvel Obs' - Crédit : X, Abondance.fr