Have You Met Clara : Libérons-nous des clichés sur l'attraction sexuelle

Ecrit par

Cette semaine Clara Morgane vous libère des clichés dans une nouvelle chronique d’Have You Met Clara. Vous aimerez davantage vos poils !

Les hommes n’aiment que les gros seins, sont attirés irrésistiblement par la couleur rouge et personne n’aime les poils ! Peut-on vraiment faire de telles généralités ? Bien sûr que non. Voici de beaux clichés et ils ont la vie dure. Je ne sais pas pourquoi les idées reçues sont beaucoup plus difficiles à démonter lorsqu’il s’agit de sexualité, mais c’est le défi que je me suis fixé cette semaine. Ces dernières années, des études scientifiques ont prouvé que nos croyances indéfectibles en matière de sexe n’étaient pas toujours fondées et ça, ce n’était pas trop tôt ! Certains clichés réussissent même à nous filer des complexes absurdes, car ils nous persuadent de ne pas être dans la norme. Faisons donc le point en démêlant le vrai du faux. Et rappelez-vous qu’en amour il n’est pas toujours bon de suivre les règles.

Les hommes n’aiment que les gros seins !

Faux ! Cette croyance vient du fait que les seins renvoient notre inconscient à la petite enfance. De gros seins nourriciers inépuisables semblent être une source de réconfort et de sécurité. De plus, contrairement au sexe féminin, les seins s’exposent et se dévoilent, ils sont facilement manipulables et évoquent donc une sexualité simplifiée. Mais les hommes n’ont pas tous le désir de sécurité. Le rappel maternel est loin d’être pour tous, synonyme d’érotisme. Heureusement non ? Surtout si ce souvenir est une source d’angoisse à cause d’une mère trop envahissante. Outre le fantasme œdipien du petit garçon, une grosse poitrine peut aussi être perçue comme agressive puisqu’elle est source de conflit et de rivalité entre les hommes.

http://38.media.tumblr.com/2d83b7a5cc105a770aaa1d7e56adabca/tumblr_mpmuldyd8a1qgzzfno1_500.gif

Mais les études montrent que ce qui compte davantage pour vous messieurs, ce sont les hanches, le tour de taille, et plus précisément le différentiel entre des deux. Devendra Singh, professeur au département de psychologie de l’Ohio, analyse depuis deux décennies, la place de ce ratio taille/hanche dans l’attractivité physique des femmes. Il s’agit de diviser la valeur du tour de taille par le tour de hanche, un résultat de 0,7 par exemple, pour Marilyn Monroe et autres canons de beauté comme l’ange de Victoria’s Secret, Alessandra Ambrosio. Autrement dit, la perfection, serait lorsque le tour de taille correspond à 70% de la circonférence des hanches. Ce rapport perçu comme parfait enverrait un signal biologique chez l’homme qui lui indiquerait que la femme en face de lui est fertile et susceptible de produire une descendance saine. La répartition de la graisse serait donc directement liée à la fertilité. Si c’est la science qui le dit…

Les hommes préfèrent le rouge !

Vrai ! Des chercheurs de l'Université de Rochester à New York, dont l'étude est parue en 2008 dans le Journal of Personality and Social Psychology, ont mis en avant que les hommes étaient davantage attirés sexuellement par des femmes portant du rouge tout comme d'autres primates mâles tels les chimpanzés et les babouins. Pour mesurer l'influence du rouge sur l’attraction sexuelle, l'équipe de psychologues a effectué cinq expériences en montrant à des hommes âgés en moyenne de 20 ans, des photographies de femmes d'un attrait plutôt "ordinaire" dont les cadres étaient soit rouge, soit blanc. Ils ont ensuite évalué les réactions de ces étudiants réquisitionnés pour l’occasion en leur posant des questions telles que : "Pensez-vous que cette personne est jolie ?". Le résultat fût sans appel.

Have You Met Clara : Libérons-nous des clichés sur l'attraction sexuelle

Si vous aimez penser messieurs, que vous réagissez aux charmes féminins de manière attentionnée et raffinée, cette étude confirme ce que de nombreuses femmes affirment depuis longtemps. A savoir que, dans une certaine mesure, vous agissez tels d’autres primates dans le domaine sexuel puisque vos préférences et prédilections sont, en un mot, primitives. Mais ne vous offusquez pas, puisqu’on vous dit que c’est naturel ! Une simple réaction ayant des racines biologiques profondes puisque les femelles babouins et chimpanzés rougissent de manière très évidente quand elles ovulent, lançant ainsi un message sexuel très clair pour attirer les mâles. Oui, c'est de notre faute ! Alors mesdames vous savez quoi faire pour booster votre sex-appeal... Non mais, je parle simplement de foncer chez Zara pour acheter une robe rouge.

Personne n’aime les poils !

Faux ! Contrairement aux idées reçues les poils ne sont pas les ennemis de la séduction et de la beauté. Même si ces dernières années ils ont été bannis de nos vies et de la sexualité sans doute à cause des films classés X (pas pratique pour la visibilité de la camera), c’est bien eux qui définissent qu'un être est sexué. De toute façon, qui n’a pas de poils sexuels ? Et bien les petites filles et les jeunes garçons non pubères. Bon il y a aussi les personnes très âgées qui les perdent. Les poils pubiens confirment que l’on est sexuellement mature. Toutefois, s’épiler ceux qui poussent de façon anarchique jusque sur les cuisses pour ne pas se balader avec un buisson qui dépasse du maillot, c’est un bon choix ! Mais de grâce, ne dévastez pas votre forêt amazonienne. Une vulve chauve ou un pénis tel un baobab esseulé en plein désert peut se révéler aussi peu glamour qu’un sexe trop touffu. Il y a un juste milieu à trouver.

Have You Met Clara : Libérons-nous des clichés sur l'attraction sexuelle

De plus, la pilosité sexuelle des aisselles et du pubis joue un rôle odorant primordial dans l’attraction physique puisque la racine des poils produit des phéromones, substances ayant le pouvoir d’allécher l’autre sexe (ou le même sexe suivant les préférences). Certaines personnes amoureuses adorent même enfouir leur nez dans les endroits les plus intimes et sous les poils pour les respirer ! Ne privez pas votre partenaire de ce plaisir olfactif si c’est le sien… Je vois d’ici vos grimaces en lisant ce passage, et bien sachez mesdames et messieurs les plus précieux, que les poils, c’est propre ! A condition de se laver régulièrement of course. Ils présentent également de nombreux avantages comme celui de diminuer les frottements sur les zones mobiles. Grâce à la pilosité, notre peau ne frotte donc pas contre une autre peau, mais elle glisse sur les poils. Du coup, cela évite les irritations. Voilà. J’ai fait de mon mieux pour plaider leur cause… Aller je sens que vous les aimez déjà un poil plus.