Insolite : Une application de drague spécialement pour les fumeurs de weed

Ecrit par

Fumer de l'herbe est légal dans une partie des États-Unis. Pour surfer sur la vague de l'or vert, tous les moyens sont bons. On vous présente donc l'application High There, qui permet de draguer entre fumeurs de weed.

Qui se ressemble s'assemble comme on dit. Avec la légalisation de l'herbe dans certains états de l'Oncle Sam, on pourrait penser que la weed est devenue une chose banale. Pourtant, certains voient toujours cette drogue comme un tabou. Alors que des mariages sous cannabis sont célébrés, la weed crée encore des clivages. Pour pouvoir trouver l'amour sans tomber sur un/une anti marijuana, l'Americain Todd Mitchem a donc eu l'idée d'High There. Outre un jeu de mot plutôt malin (high qui veut dire "planer" et l'expression "hi there", qu'on peut traduire par "bonjour"), l'application permet donc de séduire uniquement des potheads, et surtout de ne pas avoir à changer son mode de vie pour quelqu'un d'autre. Entre la consommation, la façon de fumer l'herbe ou bien encore l'effet qu'elle procure, chaque donnée relative à la weed permet de faire correspondre les profils les plus proches. Meetic n'a donc qu'à bien se tenir.

Insolite : Une application de drague spécialement pour les fumeurs de weed

Bien que l'idée soit rigolote, elle montre bien l'effervescence que suscite cette drogue et sa légalisation. Alors que ce qu'on appelle désormais "l'or vert" a rendu l'Etat du Colorado richissime (les revenus des impôts sur la weed ont même fait atteindre le maximum de liquidité que l'Etat peut posséder), elle devient un véritable de sujet de société, car ce n'est plus uniquement une drogue douce, c'est surtout un énorme levier économique. On trouve même un parfum pour homme à la marijuana, c'est dire son impact. C'est donc une nouvelle application qui se penche sur l'aspect communautaire pour rencontrer l'amour, à l'image de GeekMeMore, un site de rencontre dédié aux geeks ou les sites par affinités religieuses ou professionnelles. L'application n'est pour l'instant pas disponible en France et il serait étonnant de la voir arriver puisque la consommation de cannabis n'est pas dépénalisée.

Source : thefader.com