Instagram renforce sa lutte contre le harcèlement grâce à l'intelligence artificielle

Ecrit par

Instagram ferme encore un peu plus la porte aux contenus haineux et aux spams. En cette fin de mois de juin, le réseau social lance un nouveau filtre fonctionnant grâce à l'intelligence artificielle pour supprimer tous les commentaires violents qui viennent polluer sa plateforme.

Quand la plateforme dédiée à la photo et à la vidéo détenue par Facebook entend être plus qu'un simple service photo, elle ne fait pas les choses à moitié. Il y a quelques semaines, la rédac' de meltyStyle vous apprenait que le réseau social Instagram s'engageait contre les maladies mentales au travers d'une campagne baptisée #HereForYou. Aujourd'hui, le site s'engage sur un autre terrain : afin de se débarrasser des harceleurs et des spammeurs, Instagram, qui prévoit aussi plus de transparence au sujet des posts sponsorisés, va s'appuyer sur l'intelligence artificielle pour traiter les commentaires haineux publiés sur sa plateforme qui, il faut le dire, la polluent régulièrement. Qui n'a jamais vu de commentaire bizarre et violent, sorti de nulle part, sur une de ses publications ? Mais, concrètement, ça va se présenter comment ? Réponse tout de suite !

Instagram ne veut que de l'amour sur sa plateforme !
Instagram ne veut que de l'amour sur sa plateforme !

Déjà, on vous en avait déjà parlé, depuis septembre 2016, Instagram propose à chacun de filtrer de façon automatique certains commentaires en ajoutant des mots clefs à bannir. Dès que ces derniers apparaissent dans un commentaire, celui-ci sera alors systématiquement effacé. Aujourd'hui, pour aller encore plus loin, puisque, visiblement, cette mesure n'a pas suffi à nettoyer intégralement le réseau social, la firme entend miser sur une nouvelle technologie baptisée AML (Applied Machine Learning), qui "va traiter et analyser le contenu publié sur Instagram en se basant sur plusieurs centaines de milliers de publications". Comme le précise la firme, il s’agit d’une intelligence artificielle qui fonctionnera de manière autonome à la fois sur les publications normales, sur les vidéos live et sur les Instagram stories.

Crédit : Thomas Trutschel, Getty Images