Jennifer Lawrence nue : Ses photos volées destinées à son ex-petit ami, "C'était soit ça soit du porno"

Jennifer Lawrence, victime la plus touchée par la hackage
Ecrit par

Jennifer Lawrence s'exprime pour la première fois sur le vol de ses photos dénudées. La jeune actrice confesse que ses photos étaient destinées à son ex fiancé, Nicholas Hoult, et qu'elles pimentaient leur relation quand il étaient éloignés.

Alors que l'on apprenait par le biais de son avocat que Jennifer Lawrence poursuivait Google en justice pour les photos volées du #CelebGate, c'est aujourd'hui l'actrice en personne qui revient sur ce passage douloureux. Dans les colonnes de Vanity Fair US, Jennifer Lawrence parle pour la première fois du scandale qui l'a ébranlée au début du mois de septembre. "Le fait que je sois une figure publique, que je sois une actrice, ne signifie pas que j’ai demandé que cela m’arrive. Cela ne fait pas partie du travail. C’est mon corps, et ça devrait être mon choix. Le fait que ça ne le soit pas est absolument dégoûtant" se désole Jennifer Lawrence, victime à plusieurs reprises de la divulgation de clichés intimes ces dernières semaines.

Plus d'actu sur Jennifer LawrenceJennifer Lawrence, Scarlett Johansson, Rihanna nues... Ces stars dont les photos sexy ont fuitéKim Kardashian nue et Vanessa Hudgens nue, les photos volées leakéesRihanna nue, ses photos volées leakées

Jennifer Lawrence nue : Ses photos volées destinées à son ex-petit ami, "C'était soit ça soit du porno"
"Un crime sexuel"

"Je ne peux même pas croire que nous vivons dans ce genre de monde" se scandalise l'actrice. Avant qu'elle ne se soit exprimée, de nombreuses célébrités, touchées ou non par ce hackage, avaient pris la parole, défendant les victimes et condamnant le ou les coupables. "J’étais tellement effrayée. Je ne savais pas comment tout cela allait affecter ma carrière" explique Jennifer Lawrence, dont la promotion du nouveau volet de Hunger Games va commencer, avant de rappeler, comme l'avaient fait de nombreux magazines et des célébrités, qu'il s'agit d'un crime. "Ce n’est pas un scandale, c’est un crime sexuel. C’est une violation sexuelle" assure l'actrice qui se veut ferme en expliquant que "n’importe qui regardant ces photos perpétue une infraction sexuelle".

A la suite du hackage de ses photos volées leakées dans lesquelles Jennifer Lawrence apparait nue, l'actrice a vite pris les devants, dans les heures qui suivaient, par l'intermédiaire de son porte-parole : "C'est une violation flagrante de l'intimité. Les autorités ont été contactées et poursuivront quiconque publiera les photos volées de Jennifer Lawrence". Elle explique à Vanity fair qu'elle a tenté de rédiger un communiqué de presse mais qu'elle en était incapable, tant "chaque phrase [qu’elle écrivait la] faisait pleurer, ou s’énerver" avant d'ajouter : "J’ai commencé à écrire des excuses, mais je n’avais rien à me faire pardonner. J’étais dans une relation amoureuse saine, pendant quatre ans. Nous étions loin et, dans ces cas-là, soit ton petit ami regarde du porno, soit il te regarde toi". En effet, Jennifer Lawrence a été fiancée à Nicholas Hoult à qui les photos étaient destinées. L'actrice tente aujourd'hui de passer à autre chose, et pour empêcher une nouvelle fuite de photos volées de stars comme Jennifer Lawrence, Rihanna ou Kim Kardashian nues se produise, une loi a été adoptée en Californie.

Plus d'actu sur Jennifer LawrenceGabrielle Union nue : Ses photos volées dévoilées sur le netAmber Heard nue : 50 photos volées de la fiancée de Johnny Depp avec un message pour l'acteurNicki Minaj nue après l'acte sexuel, la photo volée leakée

Crédit : Chris Delmas, Visual Press Agency