Joke au Wanderlust pour la sortie d'Ateyaba avec YARD, entre pogos et policiers

Ecrit par

Joke fêtait hier, mardi 3 juin, la sortie de son premier album Ateyaba au Wanderlust. Une soirée où la police a dû intervenir mais où aucune personne n'a été blessée. Récap.

Une fille qui a perdu ses jambes, une autre qui a perdu sa gorge... Si vous traîniez du côté du Wanderlust hier soir ou sur Twitter, vous avez dû lire toutes sortes de remix dignes de Timbaland au sujet de la release party de Joke pour son premier album Ateyaba. Si la police est bien intervenue pour couper court à la soirée, aucune personne n’a fini à l’hôpital d’après les organisateurs. Retour sur une soirée où le rappeur montpelliérain a fait bouger des milliers de personnes le lendemain de la sortie de son premier album Ateyaba. Pas de doute les gens étaient sur "les nerfs".

Joke au Wanderlust pour la sortie d'Ateyaba avec YARD, entre pogos et policiers
Un petit tour et puis... reviendra

21h, la queue est déjà longue pour la première YARD SUMMER CLUB, soirée hip-hop organisée par la team de Yard (qui rappelons-le avait fait venir Rick Ross pour leur soirée de lancement ou encore Schoolboy Q à la Phenomenal House de Nike). On apprendra plus tard qu’ils étaient près de 8 000 à avoir fait le déplacement dans le 13ème arrondissement pour fêter la sortie du premier album du rappeur Joke. Vers 22h30 le montpelliérain monte sur scène juste après qu'on ait croisé un pote de Kaaris (qu'on avait pris pour lui et qui nous raconte que ça arrive tout le temps). Chacun met son "majeur en l’air" et le Wanderlust explose : communion parfaite entre la nouvelle pépite de Def Jam et son public parisien. Puis après à peine trois chansons, la musique s’éteint et on entend vaguement au micro une histoire de police dehors, trop de monde… Joke disparaît et ne reviendra pas. Les gens qui étaient pourtant prêts à en découdre avec "la chatte à Miley" restent hébétés. On se fait draguer par un mec qui porte un tee-shirt "Baisse ta culotte c’est moi qui pilote", d’autres restent sur place à s’ambiancer avec leur iPod. Puis petit à petit le Wanderlust se vide. Une Joke ?

Dehors, de nombreuses voitures de police trônent dans la rue qui a été fermée par sécurité. On découvre sur Twitter qu’il est question de blessés, Joke lui-même passe un appel sur Twitter pour rentrer en contact avec ceux qui auraient fini à l’hôpital suite à un mouvement de foule. Mais si la team de Yard avoue que quelques personnes ont été chahutées près de la scène, personne n’a été blessé, ni transporté à l’hôpital. Juste une confusion qui, avec Twitter, s’est transformée en scénario des Experts. Yard a fait part dans un communiqué officiel de cette avarie : "L’excitation généralisée autour de cet événement, conjugué à sa gratuité, ont donné lieu à une file d’attente qui a bloqué la route à l’extérieur et nous a contraint à écourter le showcase de Joke ainsi que la soirée ; cela pour la sécurité de tout le monde. Ni Joke, ni YARD, ni le Wanderlust ne souhaitions que cela se finisse ainsi mais la situation ne nous a pas laissés d’autres options. Toutes les rumeurs autour de l’événement sont infondées et fausses : aucune bagarre, aucune ambulance et aucun camion de pompiers sur les lieux. Mais nous apprenons aussi de nos erreurs et nous travaillons pour que les prochaines soirées se passent dans plus de sérénité." Alors chill out !

Joke au Wanderlust pour la sortie d'Ateyaba avec YARD, entre pogos et policiers - photo
Joke au Wanderlust pour la sortie d'Ateyaba avec YARD, entre pogos et policiers - photo
Joke au Wanderlust pour la sortie d'Ateyaba avec YARD, entre pogos et policiers - photo
Joke au Wanderlust pour la sortie d'Ateyaba avec YARD, entre pogos et policiers - photo
Joke au Wanderlust pour la sortie d'Ateyaba avec YARD, entre pogos et policiers - photo

Plus d'actu sur JokeJoke : Ateyaba en live chez Tealer pour une session Boiler Room (recap)

Source : YARD