KFC renouvelle son design aux Etats-Unis

KFC se refait une jeunesse et cible tout sur l'aspect artisanal du poulet frit!
Ecrit par

KFc cible plus que jamais la jeune génération au Etats-Unis en essayant de se tailler une nouvelle image avec deux mots d’ordre : modernité et convivialité.

Après une année 2015 riche en nouveauté, unchangement de recette pour les frites et des campagnes publicitaires qui remettaient le Colonel Sanders au centre de la marque, KFC qui a fêté ses 75 ans en mai dernier continue la construction de sa nouvelle image et ne se cache plus de cibler principalement les jeunes. Ainsi, 70% des 4500 établissements de la chaîne seront prochainement rénovés. Les travaux qui devraient s’achever d’ici la fin de l’année 2017 ont pour objectif de rajeunir l'enseigne, en s’appuyant sur ce qui marche le mieux actuellement : l’artisanat. Ainsi, le Colonel Sanders devient selon la légende que construit le fast-food, un ambassadeur de la cuisine du sud des Etats-Unis. Fini donc les tables solitaires, la "Colonel’s Table" est placée au centre de la salle dans un style rustique censée représenter la convivialité d’autrefois.

KFC renouvelle son design aux Etats-Unis

Un mur de photo représente l’héritage du Colonel et un tableau en ardoise sera rempli tous les jours à la main et donnera le nom de la ferme d’où vient la viande servie le jour même. Une exagération selon le site américain Eater qui rappelle que la chaîne utilise plusieurs millions de poulets chaque année. Le groupe Yum ! qui possède KFC ne veut cependant pas se limiter uniquement à l’expert du poulet frit. Pizza Hut, une autre branche du groupe, aura aussi droit à son lifting et prévoit en plus du décor épuré avec béton et pierres apparentes, l’installation de cuisines ouvertes sur la future star : un four ultra-moderne qui cuit les pizzas à 300° celsius en 3 minutes chrono. Par ailleurs, Pizza Hut a aussi lancé sa propre ligne de vêtements, Pizza Hut Swag. Ces initiatives ont pour but de fidéliser les consommateurs aux différentes chaînes, l'avenir nous dira si les "millenials" comme on les appelle outre-Atlantique, jouent le jeu.

Crédit : rosehodges.com, KFC