KFC : Vers une qualité de poulet suprême ?

Ecrit par

KFC vient de s'engager avec le producteur de volailles LDC pour garantir à ses consommateurs une qualité de poulet irréprochable. Le fast-food proposera donc désormais la viande des poulets de Loué et le Gaulois.

Si la qualité du poulet est souvent pointée du doigt chez KFC,le fast food américain vient de prendre des mesures qui devraient enfin rassurer tout le monde concernant la qualité et la provenance de son poulet. La première annonce se fait sur les réseaux sociaux et plus particulièrement via le compte officiel Twitter de KFC. On y découvre une affiche avec un coq blanc flamboyant dont d’annonce est lourde de sens : “Un pays dont l’emblème est le coq ne peut se contenter de poulet reconstitué”. En effet, depuis plusieurs années, les accusations accablent KFC de vendre des produits à base de “faux poulet”. Ce à quoi l’enseigne réplique en expliquant noir sur blanc, ou plutôt blanc sur bleu, qu’il n’y a pas de poulet reconstitué, broyé ou haché au sein de leurs restaurant. Cette opération de communication vient en effet concrétiser le tout récent partenariat entre KFC et son nouveau fournisseur LDC.

En effet, il faut savoir que les poulets de Loué et le Gaulois (qui se regroupe sous le nom du producteur LDC) sont, depuis quelques jours seulement, les nouveaux fournisseurs de poulet de KFC derrière Gastronome. Ces marques-producteurs sont reconnus pour l'excellence et la qualité de leurs produits. Premier industriel volailler de France, LDC s’est associée à KFC dans le but d’augmenter sa vente dans le domaine de la restauration hors domicile. Et de son côté, grâce à cet accord, KFC compte étendre son développement en France, passant de 188 restaurants aujourd’hui à 500 d’ici 10 ans. De quoi ravir également les deux acteurs de ce partenariat. Concernant la qualité des produits fournis par LDC pour l’enseigne américaine, nos confrères des échos explique que le restaurateur a des exigences très pointilleuses concernant ses commandes : des aiguillettes, ailes, filets crus doivent être calibrés, dégraissés et passés au détecteur de métaux. Ensuite, la viande est ensachée et mise en carton sur place, puis congelé le soir même. Voila qui devrait rassurer les mauvaises langues.