Kim Kardashian, Kanye West, Kendall Jenner... Comment la mode s'est prosternée devant le clan en 2014

Kim et Kanye, égéries de Balmain
Ecrit par

Kim Kardashian, Kendall Jenner et consorts n'ont pas toujours été les coqueluches des magazines de mode et des grandes marques de luxe. Jusqu'au jour où... Retour sur l'ascension éclair du clan Kardashian, chaperonné par le regard bienveillant de Kanye West.

Bien avant la célébrité, Kim Kardashian, (qui a été peinte par un artiste avec son pénis), s'intéressait déjà de près à la mode. Styliste pour la chanteuse Brandy, Lindsay Lohan ou encore Cindy Crawford, la belle semblait motivée à l'idée d'embrasser une carrière dans la mode, tout comme sa jeune demi-soeur, Kendall Jenner. Leur médiatisation croissante, liée au succès de l'émission de télé-réalité L'incroyable famille Kardashian, ne facilita pourtant pas leur intégration dans le cercle très fermé de la fashion sphère. Elles souffrirent ainsi beaucoup de l'aura bas de gamme de l'émission. En outre, Kim devint une icône trash littéralement infréquentable lorsque sa sex-tape avec le rappeur Ray J fut dévoilée sur la toile. Ainsi, malgré le succès de Dash - boutiques multimarques appartenant aux sœurs Kardashian - les grandes marques de luxe se mirent à éviter le clan Kardashian comme la peste. Question d'image...

Kim Kardashian, Kanye West, Kendall Jenner... Comment la mode s'est prosternée devant le clan en 2014 - photo
Kim Kardashian, Kanye West, Kendall Jenner... Comment la mode s'est prosternée devant le clan en 2014 - photo
Merci qui ? Merci Kanye ?

Et Zorro arriva ! Ou plutôt Kanye, muni de ses Nike Air Yeezy. Le rappeur eut une influence directe sur le style vestimentaire de Kim qui devint tout à coup plus léché. Surtout, il lui permit de se refaire une "fashion credibility" auprès des créateurs - comme en témoignent ses dernières collaborations avec Balmain et Givenchy - et des journalistes spécialisés. Elle fit ainsi la couverture du très prestigieux Vogue USA, pour le plus grand bonheur de sa rédactrice en chef, Anna Wintour : "L'un des plaisirs de diriger Vogue est d'être capable de montrer ceux qui définissent la culture à un moment donné, qui font bouger les choses, et dont la présence dans le monde influence la façon dont nous le voyons. Je pense que nous pouvons tous être d'accord sur le fait que ce rôle est actuellement joué par Kim et Kanye". La même Anna Wintour qui avait pourtant "bannit" Kim Kardashian du célèbre Met Ball (fameux gala de bienfaisance du Metropolitain Museum of Art de New York) en 2012 avant de l'inviter en 2014 aux bras de Kanye West, dont elle est amie. Il faut également souligner le fait que les formes généreuses de Kim ont complètement chamboulé les standards de minceur extrême, insufflés par la mode de ces dernières années... ce qui n'a pas échappé à Lorraine Candy, rédactrice en chef de ELLE UK : "Kim a bâti un empire commercial à succès, inspirant une toute nouvelle génération de femmes quand il s'agit d'avoir confiance en son physique. Notre numéro spécial "confiance" a comme objectif de donner confiance aux femmes et Kim représente parfaitement cette image".

Kim Kardashian, Kanye West, Kendall Jenner... Comment la mode s'est prosternée devant le clan en 2014 - photo
Kim Kardashian, Kanye West, Kendall Jenner... Comment la mode s'est prosternée devant le clan en 2014 - photo
Mais pas que...

Forte de 16,7 millions de followers sur Instagram, la jeune Kendall Jenner, qui a fait un striptease pour Love Magazine, roule aussi à 200 km/h sur l'autoroute du succès. Il faut dire que 2014 a été une année faste pour le mannequin. Muse de Marc Jacobs lors de la Fashion Week de New York, la belle a également défilé pour Givenchy et pour Channel à l'occasion de la Fashion Week de Paris. En outre, elle est devenue la nouvelle égérie de la maison de beauté Estée Lauder. Pour ne pas se faire voler la vedette, la belle a même blacklisté sa demi-sœur des défilés où elle se produit. Ce qu'elle confirme à demi-mots dans l'émission Goog Morning America : "Je sais que c'est bizarre mais c'était une décision mutuelle. Ma sœur est qui elle est et je sais que si elle avait été assise au premier rang, ça aurait un peu éclipsé tout ce que je suis en train d'accomplir par moi-même". Le clan Kardashian a bel et bien réussi à mettre le monde de la mode à ses pieds... jusqu'à la prochaine polémique ? Si Kendall semble percer toute seule, Kim Kardashian semble avoir profité des influences de Kanye West. Il ne fallait pas perdre le Nord Kim, juste aller à l'West.

Source : Gala, Public - Crédit : Instagram Kim Kardashian, Jean-Baptiste Mondino , Elle UK , Vogue, Jean-Paul Goude, Paper Magazine, Instagram Kendal Jenner