Lady Gaga nue pour son clip, R. Kelly en médecin glauque et Terry Richardson, l'équation scandale

R. Kelly et Lady Gaga aux American Music Awards 2013 à Los Angeles
Ecrit par

Do What You Want, ou pas. Lady Gaga s'est rétractée et ne sortira finalement pas le clip de son featuring avec R. Kelly. Réalisé par le scandaleux Terry Richardson, le clip prend des allures de promotion du viol. Choquant.

"Fais ce que tu veux, fais ce que tu veux avec mon corps" scande Lady Gaga dans Do What You Want, le featuring qu'elle s'est offert avec R. Kelly sur son dernier album Artpop, astucieusement renommé Artflop par la presse, tant les ventes furent catastrophiques (on parle d'à peine 50 000 exemplaires en France). Pour le clip, Lady Gaga avait choisi l'incontournable Terry Richardson, à qui New York Magazine a consacré un portrait. Après le clip Wrecking Ball dans lequel Miley Cyrus apparaissait nue, c'est Lady Gaga que le photographe a déshabillé avec toujours autant de bon goût. Mais entre les multiples accusations d'harcèlement et agressions sexuelles faites à l'encontre de Richardson, la réputation sulfureuse de R. Kelly et surtout le clip glauque et dérangeant, la Mother Monster a pris la sage décision de ne pas divulguer la vidéo.

Lady Gaga nue pour son clip, R. Kelly en médecin glauque et Terry Richardson, l'équation scandale

Mais le site TMZ a mis la main sur un court extrait du clip et ces quelques secondes suffisent à montrer à quel point la surenchère ne porte pas ses fruits. Dans le clip, Lady Gaga demanderait à R. Kelly, docteur d'un jour, si elle remarchera et il lui répondrait : "Oui, si tu me laisses faire ce que je veux avec ton corps. Je vais te droguer et quand tu te réveilleras, tu seras enceinte". Une phrase choquante, tant elle fait écho à une agression sexuelle, accompagnée d'une séquence dans laquelle Lady Gaga, endormie, se fait manipuler avant d’apparaître nue, dans une ambiance faussement David Lachapelle, et de mimer une relation sexuelle. Bonne ambiance.

Crédit : ABC