Les fesses de Kim Kardashian, une demande en vogue chez les chirurgiens français

Kim Kardashian, dont les fesses continuent de faire jaser quand à leur naturel.
Ecrit par

Kim Kardashian, Nicky Minaj, Jennifer Lopez... Les grosses fesses sont en vogue chez les stars américaines. Une tendance qui a développé une forte demande chez les chirurgiens français, encore inexistante sur le marché il y a quelques années.

Pour certaines, avoir un derrière imposant rapporte de l'argent. D'autres, doivent payer pour en avoir un. Que ce soit dans les clips musicaux, les paroles de chansons, ou encore sur Instagram, impossible de rater la mode big booty. Déjà lancée par JLo à la fin des années 90, c'est Kim Kardashian et son postérieur XXL qui popularise la tendance. Diddy avait d'ailleurs tranché: selon lui les fesses de Kim Kardashian ne sont rien comparées à celles de Jennifer Lopez. En France, si les demandes de chirurgie esthétique étaient principalement axées sur les implants mammaires et la liposuccion, c'est un nouveau type de demande qui se développe, constate le chirurgien plastique Dr Barat dans 20minutes : " Une demande a été créée avec une espèce de déculpabilisation de la fille qui a un gros derrière. C'est un effet de mode". Une mode qui n'est certainement pas sans déplaire aux hommes et aux amateurs de fesses pulpeuses.

Plus d'actu sur Kim KardashianJennifer Lopez : Fesses, string... Sa prestation qualifiée d'obscène à Singapour

Les fesses de Kim Kardashian, une demande en vogue chez les chirurgiens français

Pour se faire augmenter les fesses, plusieurs techniques peuvent être utilisées : les implants, l'injection de sa propre graisse, ou l'acide hyaluronique, plébiscité par les stars pour sa discrétion. L'effet de l'acide hyaluronique disparait au bout d'un an (notez bien Messieurs, très utile pour repérer les arnaques) : pour conserver l'effet bombé, les injections doivent donc être régulières. Une somme qui peut à terme "coûter la peau des fesses" et qui a encouragé la naissance d'un marché noir outre-Atlantique, plus précisément à Miami. On a ainsi vu de faux chirurgiens utiliser de l'huile minérale, du silicone industriel, ou pire encore comme dans l'affaire Oneal Ron Morris qui injectait de la colle, du joint de pneu et même du ciment dans les fesses et les lèvres de ces patient(es). Appétissant n'est ce pas ? Même si l'on apprécie un derrière bien bombé pas besoin pour cela d'y laisser sa santé. Mesdemoiselles, si les fesses de Kim Kardashian, récemment déclarées propriété de Kanye West vous font baver d'envie, on a pour vous une solution gratuite et bonne pour la santé : les squats !

Plus d'actu sur Kim KardashianLes fesses de Kim Kardashian, propriété de Kanye WestMiss Plus belles fesses du Brésil a posté deux vidéos, et... VoilàInsolite : Elle twerk avec ses seins sur du Mozart, WTF

Source : 20minutes.fr - Crédit : DR