Les tattoos de la rédac' #1 : Blaise et son Petit Prince

Blaise et son tatouage Le Petit Prince
Ecrit par

Le mondial du Tatouage 2014 rassemblera les meilleurs tatoueurs ce week-end, du 7 au 9 mars 2014. Pour vous mettre en condition, la rédac' de meltyStyle vous a préparé un dossier des mecs tatoués dans toutes les rédac' du groupe melty.

Le Mondial du Tatouage 2014 se tiendra à la Grande Halle de la Villette du 7 au 9 mars 2014. Des milliers de personnes pourront se promener de stand en stand, admirant le travail des artistes tatoueurs de pays différents. À cette occasion, la rédac' de meltyStyle vous proposera chaque jour, jusque dimanche, une interview d'un mec tatoué de la meltyFamily et les photos de son ou ses tatouages. On avait déjà interviewé le tatoueur des stars, Tin-tin, en vue du Mondial du Tatouage 2014. Cette fois, on s'attaque au meltyGroup en vous proposant, chaque jour, un décryptage des tatouages aperçus dans nos locaux. Entre questions et réponses, nous allons vous conter leurs histoires. Aujourd'hui on débute avec Blaise, jeune rédacteur tatoué chez meltyXtrem.

Blaise et son tatouage Le Petit Prince
Blaise et son tatouage Le Petit Prince

Adepte de tous les sports et activités à sensations fortes, Blaise a un tatouage qui va certainement vous surprendre. C'est à l'âge de 21 ans que le rédacteur de l'extrême se fait tatouer Le Petit Prince, en noir et blanc, sur la côte gauche. Chaque tatouage a sa propre signification. Pour Blaise, ce tatouage représente sa philosophie de vie après que des événements importants se soient déroulés dans sa vie. Le Petit Prince, il l'a dans la peau et ne le regrette pas du tout. A la question "En veux-tu d'autres ?"" la réponse est évidente pour lui "Oui !". Il nous raconte que ses prochains tatouages seront dans un esprit beaucoup plus old-school. Sachant que les tatouages en couleurs ne seront pas interdits, on a hâte de voir ce que ça va donner. Merci Blaise !

Plus d'actu sur Mondial du Tatouage 2014Tatouages : Comment faire pour prendre la bonne décision ?

Crédit : Thibaut Braghini, meltyProd