Lost in America : Welcome to the West !

Welcome to the West
Ecrit par

Après le Nord Est des USA, un bout de Canada et l'étonnante ville de Chicago, nous voilà cette fois dans l'ouest des États-Unis en Californie. Pour cela nous avons dû traverser l'Ouest en passant le désert salé et d'autres paysages incroyables.

J'ai mis un peu de temps avant de me décider à écrire cet article. On a vu et vécu tellement de choses depuis Chicago. Aujourd'hui nous prenons un jour de repos à San Francisco (je vous en parlerais dans le prochain article, cette ville est incroyable) et j'en profite pour recoller les morceaux près de 4000 kilomètres après avoir quitté la ville de Capone. Je reprends donc là ou je vous avez laissé. Après un petit tour aux racines des USA dans l'est, nous voilà partis enjoués vers l'Ouest de cette immense contrée.

Welcome to the West
Welcome to the West
Lost in America, road trip à travers les USA - De quoi se croire dans un western...
Welcome to the West
Lost in America, road trip à travers les USA - Un paysage aride et irréel
Welcome to the West

Le 3 novembre, après une longue route fatigante mais réjouissantes de par ces paysages, nous arrivons à Casper (et oui, comme le fantôme). Nous sommes extenués, il est tard. Nous jetons alors notre dévolu sur le premier motel pas cher du coin, et nous tombons bien évidement dans un établissement sordide où la savonnette déclenche instantanément une réaction allergique sur mes mains (qui s'en souviennent toujours). Après une nuit de repos très moyenne, nous partons tôt pour voir les Black Hills et le Mont Rushmore de jour.

Arrivée dans les Black Hills
Arrivée dans les Black Hills
Lost in America, road trip à travers les USA - Le Mont Rushmore
Arrivée dans les Black Hills
Lost in America : Welcome to the West ! - photo
Arrivée dans les Black Hills

Le soir du 4 novembre nous arrivons à Jackson, une petite ville très "far west", avec la ferme intention de visiter l'incroyable park de Yellowstone. Le lendemain nous nous apercevons que l'entrée Sud est fermée depuis le 2 novembre. A trois jours près c'est quand même un peu rageant, mais nous n'avons pas vraiment le temps ni l'envie de faire un détour de 400 Km pour passer par le Nord, sachant que le lendemain nous devons partir vers le Sud, à Salt Lake City. Nous nous contentons donc d'une petite randonnée dans le Teton Park, un poil au sur de Yellowstone. Un peu de beaux paysages et de grand air, ça ne peut pas faire de mal…

Un aperçu de la Teton Forest, c'est moins bien que Yellowstone mais ça donne quand même envie de faire une balade
Un aperçu de la Teton Forest, c'est moins bien que Yellowstone mais ça donne quand même envie de faire une balade
Lost in America, road trip à travers les USA - Début de la randonnée...
Un aperçu de la Teton Forest, c'est moins bien que Yellowstone mais ça donne quand même envie de faire une balade
Lost in America, road trip à travers les USA - On s'enfonce dans les sous-bois
Un aperçu de la Teton Forest, c'est moins bien que Yellowstone mais ça donne quand même envie de faire une balade
Lost in America, road trip à travers les USA - Une sacrée belle récompense en fin de balade...
Un aperçu de la Teton Forest, c'est moins bien que Yellowstone mais ça donne quand même envie de faire une balade

Le 6 novembre nous prenons un petit déjeuner gargantuesque (œufs, bacon, pommes de terre et Pancakes au sirop d'érable, y'a que ça de vrai, même si la bonne baguette française commence à nous manquer un peu) et nous nous enfonçons dans les rocheuses. Plus nous avançons vers Salt Lake City plus les paysages sont invraisemblables. Arrivés dans la capitale de l'Utah, l'état des Mormons, nous nous empressons d'aller à leur rencontre. L'auteur de Twilight, Stephenie Meyer, est une Mormon. J'ai donc commencé à tisser des liens avec ces gens tout à fait adorables pour vous en faire un portrait précis à mon retour.

L'église des Mormons de Salt Lake City
L'église des Mormons de Salt Lake City
Lost in America, road trip à travers les USA - Le temple Mormon interdit aux "Gentils" (les non Mormons non initiés... nous tous ou presque en sommes)
L'église des Mormons de Salt Lake City
Lost in America, road trip à travers les USA - Le grand lac salé qui a valut son nom à Salt Lake City, une ville entre les montagnes ou tombe parait-il la meilleur neige du monde...
L'église des Mormons de Salt Lake City

Mais excepté toute la mormonerie qui s'y trouve, l'intérêt de Salt Lake City est en dehors de la ville. Le 7 novembre, nous commençons par faire un tour sur Antelope Island pour y faire connaissance avec quelques bisons presque sauvages et le paysage totalement irréel offert par le Grand Lac Salé. Mais l'expérience la plus incroyable est à venir. Le matin du 8 novembre nous nous levons tôt. Avant de tirer tout droit vers San Francisco, nous avons décidé de faire un petit tour sur le Grand Désert de Sel.

Un Cowboy sympa qui s'entraîne au lasso
Un Cowboy sympa qui s'entraîne au lasso
Lost in America, road trip à travers les USA - Sur Antelope Island, les bison sont en liberté
Un Cowboy sympa qui s'entraîne au lasso
Lost in America, road trip à travers les USA - La vue du Grand Lac Salé depuis Antelope Island, on croit rêver non ?
Un Cowboy sympa qui s'entraîne au lasso
Lost in America, road trip à travers les USA - Bienvenue dans le désert de sel (Cette pancarte signifie la fin de la route et le début de la liberté)
Un Cowboy sympa qui s'entraîne au lasso
Lost in America, road trip à travers les USA - " Enjoy the area" Alors n'attendons pas plus et allons-y
Un Cowboy sympa qui s'entraîne au lasso

Quelle incroyable sensation de liberté ! Comme vous pouvez le lire sur le panneau ci-dessus, qui marque la fin du bitume et le début d'une immense étendue blanche comme de la neige, le désert de sel (dans lequel Will Smith tire un alien sur plusieurs kilomètres dans Independance Day) est une vaste étendue plane et aménagée par l'Utah pour permettre depuis de nombreuses années à toutes sortes de pilotes d'y battre des records de vitesse. La pancarte nous prie de garder la zone propre et nous souhaite de bien en profiter. Il ne nous en fallait pas plus.

LE Grand Désert de Sel
LE Grand Désert de Sel
Lost in America, road trip à travers les USA - L'amour à 200 à l'heure... Gravé dans le sel !
LE Grand Désert de Sel
Lost in America, road trip à travers les USA - On est vraiment sur une autre planète, mais quel sentiment de liberté !
LE Grand Désert de Sel

En voiture ! Nous franchissons la pancarte et nous voici roulant droit devant sur cette étendue blanche et sans fin. J'appuie sur le champignon au maximum. Nous atteignons les 200 Km/h (la voiture n'est tout de même pas un bolide) et nous sommes submergés par une sensation de liberté. Près d'une dizaines de kilomètres après cette ligne droite à toute balle, nous nous arrêtons. Nous nous retrouvons alors entourés de montagnes, noyés dans une mer blanche et sans tâche. Nous deux, notre voiture, et l'immensité… Un moment inoubliable. Nous partons ensuite pour la Californie, mais ça, c'est encore une autre histoire.


9 commentaires
  • Signaler
    Une balade fantastique !
  • Signaler
    Ah le désert de sel... c'était vraiment dingue
  • Signaler
    Génial le coup de la voiture à 200 km à l'heure dans le désert. Trop fun !
  • Signaler
    so beautiful!!! merci Piervil ca nous fait rêver!! bonne continuation
  • Signaler
    WOUA c'est vraiment magnifique ça fait rêver !<br /> Si tout va bien, j'y vais cet été.... j'y crois toujours pas!