Louise Delage, le faux compte Instagram qui met en lumière un vrai problème

Louise Delage a semé le trouble sur Instagram !
Ecrit par

Pendant un mois et demi, Louise Delage, une parisienne de 25 ans, a posté les photos de son quotidien banal sur son compte Instagram, suivi par plus de 7 000 personnes. Quotidien banal ? Pas vraiment en fait...

Si vous vouliez la preuve que, sur Instagram, on ne trouve pas que du fun, du beau et du bling-bling (coucou Ronaldo dans sa Bugatti Veyron), on a de quoi vous servir aujourd'hui ! Déjà, il y a quelques jours, la rédac' de meltyStyle vous avait montré en quoi le réseau social s'engageait pour toujours plus de respect au sein de sa communauté. Concrètement, Instagram a donc lancé un filtre spécial pour supprimer TOUS les commentaires inappropriés, soit en désactivant tout simplement tous les commentaires, soit en filtrant certains mots. Aujourd'hui, la notion d'engagement prend une dimension encore plus forte sur l'appli dédiée à la photo et la vidéo : pendant un mois et demi, plus de 7 000 utilisateurs du réseau social se sont laissés berner par un compte fake, qui envoie aujourd'hui un message très fort : l'addiction à l'alcool d'un proche n'est pas forcément facile à déceler, et cela, même si l'on partage le quotidien de la personne, dans le monde réel comme sur Instagram. La preuve avec Louise Delage, LE hashtag qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux hier.

Louise Delage, c'est, selon son profil Instagram, une jeune parisienne de 25 ans qui a, en apparence, une vie tout à fait normale pour une fille de son âge. Sur le réseau social, elle partage des clichés d'elle-même au soleil, dans les rues de Paris, sur une terrasse ou encore à la mer. En somme, comme toute autre jeune instagrammeuse profitant de l'été. Sauf que les plus attentifs auront pu remarquer que, sur chaque photo, on retrouvait la fameuse Louise aux côté d'une bouteille ou d'un verre d'alcool. Et pour cause, ce compte a en fait été lancé par l'agence de com' BETC pour faire la promotion d'Addict'Aide, le premier portail grand public dédié aux addictions. La supercherie a été dévoilée hier, au travers d'un film final très fort en émotion. Un hyperlapse, une vidéo en accéléré, a mis bout à bout toutes les photos du profil, permettant de mettre en lumière le problème d'alcool présent sur chaque cliché. Clairement, vous ne regarderez plus Instagram comme avant après cette campagne... Que pensez-vous de cette campagne ?

Crédit : instagram louise delage