Lucas Moura : Son trou dans les cheveux fait marrer les supporters du PSG

Lucas a encore marqué contre Dijon mardi
Ecrit par

Depuis le début de la saison, Lucas a quelques soucis avec ses cheveux. Son trou derrière la tête, de plus en plus important, a fait réagir les internautes pendant PSG-Dijon.

Le Paris Saint-Germain va mieux ! Après une large victoire à Caen le week-end dernier, les hommes d'Unai Emery se sont de nouveau imposés contre Dijon ce mardi. Lang (contre son camp) et Cavani ont inscrit les buts de la première mi-temps, tandis que Lucas s'est illustré dans la deuxième partie du match en poussant de la tête le ballon au fond des filets. Mais plus encore que sa réalisation, c'est sa coupe de cheveux qui a fait réagir sur les réseaux sociaux. Et pour cause ! Depuis quelques semaines, le Brésilien a un trou derrière la tête, qui se fait de plus en plus voyant. Et contrairement à la nouvelle coupe d'Angel Di Maria, cela ne fait pas l'unanimité. meltyStyle vous propose de découvrir les meilleurs commentaires rédigés à ce sujet pendant PSG-Dijon.

Lucas Moura : Son trou dans les cheveux fait marrer les supporters du PSG
Lucas Moura : Son trou dans les cheveux fait marrer les supporters du PSG

Le mois dernier, Marquinhos s'appliquait à colorier le trou qui naissait dans les cheveux de son coéquipier. Force est de constater que cela ne s'est pas arrangé. A l'occasion de la 6ème journée de Ligue 1, on a découvert que ce trou s'était même aggravé. Et sur Twitter, les internautes n'ont pas résisté à l'envie de s'en moquer. "Lucas rend hommage à Zidane des années 90 en réalisant une chose compliquée ! Faire un trou dans sa tête ! #PSGDFCO" (@chrismo972). "A chaque notion tactique qu'inculque Emery à Lucas, son trou derrière la tête s'agrandit" (@Im_Eden). "Lucas depuis qu'il a son trou derrière la tête il est dans la matrice il se met à marquer tous les matchs" (@Bianco_nero95). Pas facile la calvitie ! Allez, courage Lucas, l'essentiel est que tu restes bon avec un ballon dans les pieds ! Et vous, ça vous choque ?

Crédit : Le Parisien, Twitter