Man Crush Monday : Solomane, le rappeur à suivre en 2017  

Solomane, le MC qu'il faut suivre en 2017
Ecrit par

Oubliez tout ce que vous écoutez en rap US ou céfran ! On vous emmène dans l’univers de Solomane où les gros beats cohabitent oklm avec les punchlines à l'américaine. Rencontre avec un jeune MC bourré de talent qui remet au goût du jour la scène East Coast  !

Pour la première semaine de 2017, notre Man Crush Monday s'intéresse à un jeune rappeur qui vit dans la même ville que Messi. Mais avant de faire la fiesta, il va falloir ressortir vos cours d’anglais et vos basiques de l’accent US car, avec Solomane, l'anglais est roi... ou presque. Ce jeune MC a grandi entre "ses" deux pays, le Maroc et la France, avant de s'envoler à Miami, tenter l'expérience bruxelloise et, enfin, trouver un petit coin paradisiaque à Barcelone. A 26 ans, il peut donc rapper en anglais, en français, en arabe et même, en espagnol (rien que ça !), même s'il avoue avoir un faible pour la langue de Shakespeare. On l'a rencontré à Paris, à l'occasion de la présentation de la cover de son nouveau projet intitulé SERENE MADNESS. Découvrez, sans plus attendre, le rappeur qui va sans doute marquer les esprits et les oreilles, cette année.

meltyStyle : Peux-tu revenir un peu sur ton parcours pour tous ceux qui ne te connaissent pas ?

Solomane : Je suis franco-marocain. J'ai grandi entre les deux pays, j'ai toujours été passionné par la musique et encore plus par le rap !

mS : Comment décrirais-tu ta musique ?

Solomane : Je vois ma musique comme le reflet des mes pensées et de mes émotions. C'est ma vie en musique !

mS : Quelles sont tes influences dans le hip-hop ?

S : J'ai grandi avec du rap du Queens et de la East Coast, en général. D'ailleurs, on compare souvent mon style à un gars de new-york sur des prods à l'ancienne. Mais sinon, je m'inspire de tout, tant que ça me touche personnellement.

mS : Tu sais rapper, mixer, produire. Bon cest quoi ton secret ?

S : Il n'y a pas de secret justement. J'ai passé des heures et des années à faire le geek sur l'ordi pour apprendre. Regarder des tutorial de mecs sur Internet et essayer de faire pareil avec sa propre sauce. Des prises et des prises de têtes mais voilà; maintenant ça paye. Je commence à être satisfait de ce que je fais.

Jarod,solomane,rappeur ,rap us ,Yung Lean ,featuring,cureensy,serene madness,révélation rap
Rappeur, producteur et compositeur, Solomane est un artiste complet !

mS : Et le fait de savoir faire tout ça ne cache pas, par hasard, un côté perfectionniste ?

Solomane : Sûrement même si, à mes yeux, ce n'est pas le cas. C'est bien mais, il y a aussi des mauvais côtés. Dans ce milieu il faut toujours essayer d'avoir des regards et des avis différents. Toi, tu as tendance à être dans ta bulle pour créer et donc t'a qu'un seul regard, alors que d'autres personnes peuvent apporter leur touche et une vraie valeur ajoutée.

Solomane ,Serene Madness,cover ,rappeur,révélation de l'année ,2017 ,rap US,rap français,poducteur
La cover de Serene Madness envoie du lourd !!

mS : Tu reviens avec un nouveau projet, c'est quoi au juste ? Il sort quand ?

S: Le projet c'est "SERENE MADNESS" la folie sereine. C'est un peu un auto-portrait avec ma vision de la vie.  Je ne me suis vraiment pas pris la tête, j'ai laissé parler l'inspiration et je suis content du résultat, j'ai réussi à retranscrire mon ressenti. 

ms : Tu dois écouter un peu tout ce qui sort dans le rap us et le rap fr. Quels sont les artistes que t'aimes bien du coup ?

S: Oui, j'écoute un peu de tout mais, c'est majoritairement US. Au niveau du rap français, je m'enjaille toujours sur un B2O ou un Kaaris. Il y a aussi Dosseh qui m'a fait plaisir. Il est enfin reconnu à sa juste valeur. Je valide à 2000% son dernier album, Yuri. Sinon j'ai bien viber sur la dernière mixtape de Kirko Bangz ou mes habituels Currensy Et French après voilà y'en a d'autres par ci par là.

mS : Et le featuring que tu kifferais faire ?

S : Je ferais bien un truc avec Yung Lean ça pourrait donner du lourd ou Skepta JME. En France, j'aimerais bien faire quelque chose avec Jarod, mais ce sont des poids lourds, pour l'instant.

mS : Mais sinon, d'où puises tu ton inspiration en général ?

S: La source c'est toujours la musique, ça m'arrive d'avoir des rimes qui viennent comme ça mais généralement c'est l'instru qui va me guider. Je commence toujours par faire une instru et puis de la les idées me viennent.

ms : De nos jours, on voit souvent des rappeurs qui soignent leur look aussi bien que leur flow (ou pas). Et toi, comment tu définirais ton style ?

S: J'aime ce qui est beau et j'aime mélanger le Classic avec le style urbain. J'ai pas forcément de marque préférer faut que ça me plaise... C'est pas parce que c'est une grande marque que je vais acheter un truc moche.

Pour en savoir plus sur ce jeune rappeur bourré de talent et suivre son actualité musicale, vous pouvez vous abonner à son Soundcloud. Vous pouvez aussi suivre son actualité sur Instagram, via ce compte, et sur Snapchat, via solomanetv ! Mais sinon, vous pouvez (re)découvrir notre interview avec Joe Mike, le producteur du morceau Infréquentables de Dosseh et Booba,

Source : meltyStyle - Crédit : solomane, Solomane , Solomane