McDonald's, Shake Shack : le homard, nouvelle passion des fast food américains ?

Ecrit par

Shake Shack présente son dernier burger au homard, un choix original qui succède à l'introduction d'un lobster roll chez McDonald's il y a un mois à peine.

Les ventes de Shake Shack explosent aux Etats-Unis mais la chaîne ne se repose pas pour autant sur ses acquis. Quelques clients privilégiés vont ainsi pouvoir déguster un burger pas comme les autres dans un nombre (très) limité de restaurants Shake Shack. Le Surf N' Shack est un sandwich qui appartient à la pure tradition des plats terre-mer et associe donc un steak haché à une salade de homard. Il ne sera vendu que dans les établissements Shake Shack de Nouvelle-Angleterre, une région américaine connue pour sa gastronomie riche en fruits de mer. Pour pouvoir servir du homard frais et sans que cela ne coûte une fortune aux consommateurs, Shake Shack ne peut se permettre de proposer ce nouveau burger que dans cette région. Ainsi c'est dans la ville de Boston et dans l'Etats du Connecticut que Shake Shack vend ce burger au prix de 8$99. Le fast food en profite pour préciser que le homard utilisé dans ses burgers est issu d'une pêche inscrite dans une démarche durable.

McDonald's, Shake Shack : le homard, nouvelle passion des fast food américains ?

Mais Shake Shack n'est pas la seule chaîne de fast food a avoir mis le homard à l'honneur. McDonald's propose également une spécialité au homard aux Etats-Unis et toujours en Nouvelle -Angleterre. Moins aventurier que son concurrent, McDonald's s'en est tenu au lobster roll. Un sandwich présenté dans un pain à hot dog et contenant de la chair de lobster servie sur du beurre fondu auquel on peut ajouter de la salade et de la mayonnaise comme dans la recette de McDo. Le homard ne devrait cependant pas devenir le nouvel ingrédient phare des fast food américains car il reste un crustacé au prix élevé et étant donné que les chaînes se montrent raisonnables en choisissant de ne le servir que dans les régions où il est produit. Beau signe du respect de la tendance locavore qui séduit de plus en plus de consommateurs.