Messi, Pogba, Pepe... Simulations et tacles de la coupe du Monde 2014, pas cool Bro'

Pepe dit "Le boucher" a de nouveau craqué hier contre l'Allemagne
Ecrit par

L'édition 2014 de la Coupe du Monde a débutée il y a moins d'une semaine mais on observe déjà quelques mauvais gestes sur les terrains brésiliens avec en guest star Pepe, Pogba ou encore Messi.

La Coupe du Monde met d'entrée les joueurs sous pressions, la moindre défaite pouvant être fatale à la suite de la compétition. Les joueurs des différentes fédérations ont un sacré stress sur les épaules, entre les attentes de leurs pays, de leurs supporters et des sponsors, il est assez facile de craquer mentalement même pour les plus expérimentés. En cinq jours de compétition, nous avons déjà pu remarquer quelques mauvais gestes sur les terrains brésiliens. Que ce soit après un mauvais tacle, une décision arbitrale ou un but litigieux, les joueurs ont souvent du mal à contenir leurs nerfs. Cela s'est vu notamment hier avec l'expulsion du défenseur portugais co-équipier de Cristiano Ronaldo, Pepe dit "le boucher lusitanien" après deux mauvais gestes consécutifs sur Thomas Mueller, attaquant allemand, qui a crucifié les portugais avec trois buts marqués. Même si vous n'en avez RAF du mondial et du foot, voici en image les mauvais gestes de ces cinq premiers jours de compét'.

Les simulations

La Coupe du Monde a bien mal commencée, dès le premier match opposant le Brésil à la Croatie, l'attaquant sud-américain Fred a simulé de manière bien grossière dans la surface croate. Cela a coûté un penalty contre les européens qui ont par la suite perdu un match dans lequel ils auraient pu créer la surprise. On a ensuite pu voir le co-équipier de Neymar remercier le ciel après que l'arbitre ait accordé le penalty. Cette simulation a d'ailleurs inspiré le dessinateur Chris Edser.

Les mauvais tacles

Quand on dit mauvais tacles dans cette Coupe du Monde, nous pensons tout de suite au match France-Honduras qui tenait plus d'une boucherie que d'un match de football. Au cours du match après un mauvais tacle sur Paul Pogba, celui-ci s'énerve et envoie le hondurien au sol d'une jolie balayette, limite break-dance. Heureusement le jeune français n'a pas été expulsé après ce geste, il a simplement écopé d'un carton jaune.

Les gestes stupides

Hier, lundi 16 juin, le Portugal et l'Allemagne s'affrontaient au cours d'un match qui sentait la poudre. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo se sont inclinés 4-0 et ont finis à 10 suite à l'expulsion de Pepe, un des défenseurs portugais après deux mauvais gestes consécutifs sur l'allemand Thomas Mueller.

Au cours du même match, un autre coéquipier de CR7 a craqué juste après l'expulsion de Pepe. Nous voyons Raul Meireles lever ses deux majeurs en direction de l'arbitre. Bon, on vous avoue que nous ne savons pas trop si le lusitanien lève ses majeurs ou ses index, mais sur certains plans c'est assez litigieux. Il semble parler de replacement avec un de ses coéquipiers. Dans le bénéfice du doute on vous laisse en juger par vous-mêmes.

Les fausses polémiques

Lionel Messi a créé un bad buzz hier après avoir ignoré la poignée de main d'un des enfants qui accompagnaient les joueurs sur la pelouse. Connaissant "El Enano", il s'agit plus d'une faute d'inattention que d'une volonté. La scène fait de la peine à voir lorsque l'on voit cet enfant baisser la main tristement, mais il n'y a pas vraiment de raison d'en faire toute une polémique.

Voilà donc les gestes les plus marquants de ces cinq premiers jours de compétition, nous en verrons probablement jusqu'au dimanche 13 juillet. Mais il ne s'agit pas des seules choses à retenir car nous voyons aussi beaucoup de beaux gestes et de belles images dans ce genre de compétition comme par exemple Dejan Lovren ou Luka Modric nus au bord de la piscine,en train de chiller entre potes.

Crédit : Maxppp