Mondial 2014 : Alliez football et séduction cet été grâce à une étude eDarling.

Foot et séduction, un combo difficile ?
Ecrit par

Une étude a été réalisée par eDarling., celle-ci vise à démontrer l'impact de la Coupe du Monde sur les comportements, en terme de séduction, sur les célibataires. Des résultats assez étonnants.

A moins d'un mois du coup d'envoi de l'édition 2014 de la Coupe du Monde, le site de rencontre eDarling vient de réaliser une étude auprès de 1783 européens dont 888 Français afin de savoir quel impact a le mondial sur leur comportement en terme de séduction. Ce sondage nous apprend que les Italiens et les Hollandais sont les plus grands fans de football avec 50% des personnes interrogées, suivis de très près par les Espagnols et Allemands avec respectivement 48% et 45% des personnes interrogées. Cette étude ne nous permet pas de crier "Cocorico !" car les Français finissent dernier avec 26% des personnes interrogées. Toutefois ce résultat varie avec le lancement des festivités car 38% des Français avouent soutenir nos Bleus pour la Coupe du Monde. Au pire même si vous ne comptez pas regarder les matchs de la Coupe du Monde vous regarderez sans doute le calendrier sexy du Mondial 2014 avec des filles en lingerie.

Mondial 2014 : Alliez football et séduction cet été grâce à une étude eDarling.
La séduction grâce au football

Pour séduire les célibataires grâce au football, il vous faudra être incollable sur le sujet, ou au moins savoir le niveau et les noms des joueurs, avec les Italiens, Espagnols et Allemands. En France, il vous suffira de supporter la même équipe que votre interlocuteur, tandis qu'en Hollande, 36% des personnes interrogées déclarent aimer les personnes enthousiastes, à fond derrière leurs équipes qui n'hésitent pas à donner de la voix. Et si jamais le foot n'est pas vraiment votre truc, suivez nos conseils séduction qui montrent que la galanterie est importante pour les 20-30 ans.

La place du foot dans vos couples

En France 20 % des hommes trouvent plutôt séduisant l'idée de partager sa vie avec une passionnée de football, les femmes, elles, sont 28 % à dire que cela deviendrait assez vite agaçant, on pensait que ça serait plus. Mais 56% des célibataires interrogés déclarent qu'il leur est égal si leur partenaire est fan de football ou non, en utilisant la formule "chacun ses passions" ! Sabrina Philippe, conseillère et psychologue eDarling livre son impression sur la chose "A chacun ses passions, peut être, mais dans une certaine mesure. Quand la passion s'exerce uniquement en étant spectateur d'un sport ou d'un art, et que le temps consacré reste mesuré, le partenaire qui ne la partage pas n'en prendra pas ombrage. Mais lorsque l'on devient acteur de cette passion, en jouant ou en s'engageant au sein d'un club par exemple, on aura besoin du soutien de l'autre, de son regard, du partage des émotions suscitées et du temps dédié. Sinon, gare à la frustration, à l'éloignement, et donc finalement, au rejet de cette passion par le conjoint".

Source : eDarling - Crédit : Tim Tadder, Metro news, eDarling