Mondial du Tatouage 2014 : On y était !

Ecrit par

La quatrième édition du Mondial du Tatouage s'est achevée aujourd'hui après trois journées de festivités encrées. La rédac', qui s'est rendue dans les allées de la grande Halle de la Villette, revient pour vous et en photos sur cet évènement tatouage et musique à la programmation bien léchée.

A l'occasion du Mondial du Tatouage 2014, la rédac' s'était rendue chez Tin-tin, le fondateur du mondial pour discuter un peu avec lui du tatouage, de son avenir, des récentes polémiques autour des encres en couleurs (pour les retardataires c'est ici), et bien sûr évoquer cette 4ème édition du rassemblement. Tin-tin avait promis aux 20 000 personnes attendues "un truc qui va tout déboîter au niveau de l'endroit, de la superficie". Pari tenu pour le tatoueur et son acolyte Piero avec lequel il organise cet évènement. Après les éditions de 1997, 1998 et 2013, le cru 2014 se démarque par le nombre important de tatoueurs présents à l'évènement, 312, et par la richesse de sa programmation musicale.

laissez vos clichés à la porte

Dès le premier jour, la rédac était dans les starting blocks pour arpenter les centaines de mètres d'allées de la grande Halle de la Villette. L'immense verrière résonne du bruit de machine des 300 artistes qui s'attellent à encrer des pièces plus ou moins grandes sur ces courageux d'un jour ou plus. Véritables passionnés, amateurs, ou tatoués en devenir, les personnes présentes viennent toutes ici chercher quelque chose, que ce soit une bonne adresse, des conseils ou de l'inspiration. Si l'on pourrait s'attendre à un évènement bruyant et gueulard, à cause des nombreux clichés qui circulent autour du tatouage et de ses aficionados, force est de constater que le professionnalisme et la douceur règnent. Ambiance bon enfant et connivence, l'univers du tatouage est accueillant et invite à la conversation. Naturellement, les tatoués all over conseillent les plus timides et les conversations se nouent autour d'une bière ou d'un stand de tatouage traditionnel japonais.

Mondial du Tatouage 2014 : On y était !
Une communauté

Le monde du tatouage est certes communautaire, mais pas sectaire. S'il existe bien des clans ou certaines rivalités, le Mondial n'est qu'amour et partage. Rares sont les occasions qui sont données aux tatoueurs ou aux tatoués de se retrouver ensemble en France afin de partager cette passion. Alors quand il devient possible de se payer une vitrine médiatique aussi importante et de pouvoir promouvoir les tatoueurs en tant qu'artistes et la richesse du tatouage en 2014, on met les petits plats dans les grands. Chaque jour, le Mondial organise des concours de tatouages maison (meilleur tatouage couleur, noir et blanc, et best of the day) qui doivent avoir été réalisés par un des tatoueurs présents à l'édition. Avec Tété, passionné de tattoo old-school qui a sa propre émission sur le sujet, Tattoo by Tété, en président du jury, l'excellence ne peut que régner dans le concours. Et si ce n'est pas Tété qui assure la musique, l'ambiance n'a pas été mise de côté. Avec un line-up de dingue réunissant Da Silva, Skip The Use, Sarah W Papsun, Burning Heards, Ajeya ou encore les Dog Eat Dog, l'illustre groupe hardcore des nineties, la programmation a été musclée.

Mondial du Tatouage 2014 : On y était !
L'art avant tout

Si le tatouage est au coeur du projet de Tin-tin, le Mondial est l'occasion de faire la part belle à tout l'univers autour de lui. Un barbier, des stands de fringues en pagaille, des bijoux, des dessins, des gravures et autres objets estampillés tattoo sont présents sur le salon. L'art, les tatoueurs se revendiquant, à juste titre, des artistes, est la clé de voûte de cette convention. Ainsi, toute la richesse du tatouage et les pays sont représentés comme nous l'expliquait Tin-tin lors de notre rencontre : "Il y aura plein de vieilles pointures et de jeunes tatoueurs dont peu de gens ont entendu parler. [...] Toutes les stars mondiales du tatouage seront là. [...] Au mondial du tatouage, on a peut être 1/3 de tatoueurs français parce que c'est important qu'on représente notre pays, mais les 2/3 viennent du monde entier, d'où le Mondial du Tatouage. Tous les pays sont représentés au grand complet". C'est ainsi qu'on entend parler allemand, suédois, américain, japonais ou italien dans les allées bondées de la grande Halle de la Villette. Si la rédac n'est pas rentrée avec un tatouage, mais elle en possède tout de même une vingtaine, elle vous a apporté bon nombre de photos. Appréciez !

Plus d'actu sur Mondial du Tatouage 2014Les tattoos de la rédac' #3: Arnaud et son addiction pour les tatouagesLes tattoos de la rédac' #5 : Rodolphe et son rayon de soleilLes tattoos de la rédac' #6 : Arthur, la musique indélébileLes tattoos de la rédac' #4 : David et ses tatouages pour ses proches

Mondial du Tatouage 2014 : On y était ! - photo
Mondial du Tatouage 2014 : On y était ! - photo
Mondial du Tatouage 2014 : On y était ! - photo
Mondial du Tatouage 2014 : On y était ! - photo
Mondial du Tatouage 2014 : On y était ! - photo