Musculation : Les pompes pour les nuls

Ecrit par

L'été approche et se retrouver torse nu à la plage n'est pas chose facile pour tout le monde. Rien de mieux que quelques pompes pour reprendre confiance, meltystyle vous explique comment aborder cette célèbre technique de musculation.

A quoi ça sert ?

Pour muscler ses pectoraux et triceps, les pompes sont l'exercice idéal. L'avantage principal de cet exercice est qu'il peut être réalisé dans n'importe quel endroit, nulle besoin de matériels. Cependant il y a une manière précise de faire des pompes, certaines règles doivent être respectées d'autant plus que les postures sont nombreuses. L'équipe de meltystyle fait tomber la chemise pour que les pompes n'aient plus aucun secret pour vous.

Musculation : Les pompes  pour les nuls
La posture classique

Face au sol, le corps repose uniquement sur les deux pieds et les deux mains. Les pieds sont joints, et les mains écartées un peu plus loin que l'envergure des épaules. Le but de l'exercice est d'abaisser tout le corps en restant droit, grâce à l'unique travail des bras. Le corps descend jusqu'à ce que la poitrine (ou le menton) frôle le sol. Un abaissement et une remontée constituent une pompe. C'est l'exercice physique le plus souvent employé par les militaires.

Musculation : Les pompes  pour les nuls
Programme à suivre

Il n'y a pas réellement de démarche à suivre, tout dépend de vos aptitudes et de votre volonté. Il ne faut pas tomber dans la facilité ni que cela devienne insurmontable. Il vaut mieux faire 3 séries équivalentes de 7 pompes qu'une longue série haletante. N'oubliez pas de laisser 1min 30 entre chaque série. Faites en trois de plus lorsque vous vous sentez d'attaque en privilégiant les nombres impairs cela favorise la circulation sanguine dans le cerveau.

Musculation : Les pompes  pour les nuls
Différentes positions

Lorsque les pompes seront devenues un jeu d'enfant pour vous, il sera temps de corser les choses en essayant d'autres positions plus complexes. Parmi lesquelles on retrouve :

  • Pompes sur les poings : cette technique permet un renforcement des jointures et des poignets surtout. le stress n'est pas sur les muscles mais sur les articulations des mains.
  • Pompes mains écartées : Cette version demande de positionner les mains plus loin que la largeur des épaules. Positionner chaque main environ 15 à 20 cm plus loin que l'épaule.Cette position des pompes mains écartées réduit très fortement le travail des triceps, et permet d'isoler davantage les pectoraux.
  • Pompes pieds surélevés : En surélevant les pieds, le poids supporté par les bras devient plus important, l'exercice est donc plus dur. De plus, de part l'angle que produit cette position, la partie haute (sous la clavicule) est davantage travaillée qu'avec des pompes classiques.
  • Pompes mains surélevées : En ayant les mains surélevées, le poids du corps porte davantage sur les pieds, l'exercice est donc plus facile. Le travail des pectoraux se fait sur la partie basse des pectoraux.

Avec tous ces explications, il ne vous reste plus qu'à vous mettre au travail. Nulle doute que les pompes n'auront plus aucun secret pour vous. Torse bombé sur la plage, les filles n'ont qu'à bien se tenir cet été!!