Nike : La marque remporte la bataille juridique autour du logo Jumpman

Ecrit par

La cour d'appel de justice de l'Oregon a tranché, Nike a été conforme avec le copyright du logo Jumpman. La fin d'un feuilleton juridique de trois ans et surtout un soulagement pour la Jordan Brand.

En 1984, une photographie vue dans le magazine américain Life assez anodine va devenir célèbre. Elle représente un jeune basketteur universitaire lancé à une main et jambes écartés en route pour un dunk d'enfer. Quelques années plus tard, cet homme va remporter six titres NBA avec les Chicago Bulls. Son numéro 23 reste iconique aujourd'hui dans la ville de l'Illinois. Le geste qu'il a réalisé va inspirer Nike et son designer Tinker Hatfield pour confectionner les fameuses Air Jordan dont la première version a eu droit à son propre documentaire. Le Jumpman est désormais ancré dans le monde de la sneaker. Pourtant, depuis 2015 ce fameux geste est au coeur d'une bataille judiciaire entre le photographe qui a saisi l'instant et Nike.

Une Air Jordan III Black Cement
Une Air Jordan III Black Cement

Comme expliqué par Reuters, Jacobus Rentmeester, le photographe du Jumpman en 1984 a attaqué Nike en justice en 2015. Le plaignant reproche à la marque au swoosh d'avoir enfreint son copyright. Pour lui, sa photo a été réutilisé sans son autorisation. Le problème étant que Nike s'est inspiré du cliché originel mais l'a reproduite à sa manière quelques mois après lorsque Michael Jordan a débuté chez les Bulls. Par conséquent, les trois juges de la Cour d'Appel de l'Oregon ont décidé à 2 voix contre 1 que la requête de Rentmeester est infondée. Nike, qui utilise le logo depuis 1987, peut donc poursuivre sans verser d'indemnités au photographe. Ni la marque, ni Rentmeester n'ont pour l'instant communiqué sur la décision des juges. L'Air Jordan 4 murmurée pour 2019 aura bien droit à son Jumpman sur le talon.

Source : reuters.com - Crédit : Flickr, Wikipedia