Nike peut-elle contenir les attaques d'Under Armour et adidas ?

Ecrit par

Alors qu'adidas vient de dépasser Under Armour sur le marché US, Nike semble avoir du mal à contenir les offensives de ses rivaux, en matière de sneakers et de sportswear !

Tout n'est pas si rose chez Nike. Depuis quelques mois, la marque à la virgule semble être dépassée par les offensives de ses rivaux dans le sportswear, Under Armour et adidas. Et cela se ressent au niveau des commandes des produits Nike. L'équipementier américain prévoit une croissance de 7% des commandes de ses produits (soit 12,3 milliards de dollars), entre septembre 2016 et janvier 2017. Cette modeste prévision est loin de la hausse de 8,3%, attendue par certains analystes. Mais on peut expliquer cette méforme par la montée en puissance d'adidas et Under Armour. Le premier équipementier cité cartonne grâce à des sneakers telles que la Yeezy Boost, la Stan Smith ou encore l'adidas NMD. Le second vient d'être dépassé aux States par la marque aux trois bandes mais, il continue de séduire les amateurs de chaussures de sport, grâce notamment à son ambassadeur, Stephen Curry. Dès lors, une question lancinante se pose : Nike a-t-elle encore les moyens de lutter contre adidas et Under Armour ?

Nike peut-elle contenir les attaques d'Under Armour et adidas ?

Alors que les analystes s'attendaient à un grand succès commercial de Nike grâce aux achats des fêtes de fin d'année, la marque à la virgule semble avoir revu ses ambitions à la baisse. Chez meltyStyle, on se demande si cette petite surprise signée Nike n'a pas un rapport avec les sorties sneakers prévues par adidas dans les prochaines semaines. Pour rappel, la marque aux trois bandes a fait équipe avec Bape pour revisiter son NMD_R1. Et elle s'apprête à commercialiser de nouvelles Yeezy Boost 350 V2 issues de sa collab' avec Kanye West en novembre. Mais bon, même si le carnet de commandes de Nike est un peu décevant et qu'un chouïa de doute s'installe, l'équipementier américain est encore loin devant ses deux principaux rivaux. Une chose est sûre, la lutte entre les géants du sportswear ne fait que commencer...