Nike : Pourquoi la Cortez Kenny 1 fait partie de l'ADN de Kendrick Lamar ?

Ecrit par

La Nike Cortez est l'une des baskets les plus mythiques de la culture sneakers. Et alors que la Kendrick Lamar x Nike Cortez Kenny 1 vient de sortir, voici pourquoi la Cortez fait partie de l'ADN de K-dot.

La Nike Cortez fait partie des grands incontournables de la culture sneakers.  C'est la première silhouette à afficher le swoosh, le fameux logo de Nike, rien que ça ! Et visiblement, cette paire est parfaite pour le rappeur Kendrick Lamar qui est un ambassadeur de la firme de l'Oregon depuis quelques mois. Personne au cours des dernières années n'a enflammé Los Angeles autant que K-dot, et la Cortez a longtemps été la paire emblématique de la cité des Anges. Alors que les New-Yorkais ne juraient que par la Nike Air Force 1 ou la Timberland Inch Boot, les habitants de Los Angeles n'avaient d'yeux que pour le modèle conçu par Bill Bowerman en 1972. 

Nike : Pourquoi la Cortez Kenny 1 fait partie de l'ADN de Kendrick Lamar ?

S'il n'est donc pas surprenant que la Cortez soit la première paire issue de la collab' Kendrick Lamar x Nike, il est en revanche étonnant que personne de sa valeur et de sa trempe - désolé, Forrest Gump - n'ait eu ce genre de relation avec la Cortez auparavant. La Nike Cortez a mis tout le monde d'accord aux quatre coins du monde. La paire de running est passée, très vite, au statut de chaussure lifestyle. En Californie, elle s'est même vue adopter par les chicanos pour devenir affiliée aux gangs. Des rappeurs comme Eazy-E, 2Pac, Snoop Dog et Cypress Hill ont popularisé la paire en la portant avec des outfits Dickies, et en roulant en mode low-rider, au début des années 90. 

Nike : Pourquoi la Cortez Kenny 1 fait partie de l'ADN de Kendrick Lamar ?

Né en 1987 à Compton dans un monde où la Nike Cortez était reine, Kendrick Lamar semble prédestiné à représenter cette paire. Ce n'est pas pour rien que K-dot rappait déjà “I ain’t rockin’ no more designer shit / White Ts and Nike Cortez Nike Cortez" dans le morceau "Control". Bon, par la suite, il a signé chez Reebok mais, c'était la bonne chose à faire à l'époque. La Reebok Classic est, elle aussi, un incontournable à Los Angeles, et la réunification des gangs avec la sneaker était importante aux yeux de Kendrick. Mais voilà, le rappeur ne s'est jamais senti tout à fait à l'aise avec Reebok, même si ses chaussures étaient le synonyme de Dope. Et comme Los Angeles rimait plus à Cortez et Chucks plutôt que Reebok Classic, Kendrick Lamar a fini par rejoindre la team Nike. Lancée à l'occasion des Grammy Awards, la Cortez Kenny 1 -qui fait référence au dernier album de Kendrick Lamar- a tout pour séduire une nouvelle génération.

Crédit : Nike