Niro : "Anthill prépare des collabs avec John Dalia" (Interview)

Niro pourrait bientôt mettre tout le monde d'accord
Ecrit par

Alors que son album Les Autres est disponible dans les bacs depuis quelques jours, Niro nous a accordé une interview exclu. On a pu parler d'Anthill et des futures collabs de cette marque avec John Dalia !

7 mois après la sortie d'Or Game, Niro est déjà de retour ! Le rappeur de Blois est de retour dans les bacs avec un sixième album baptisé Les Autres. Ce nouvel opus de l'interprète de 70 Kg a de quoi nous réchauffer en ces jours froids d'hiver. Avec son flow bien ciselé et sa plume toujours aussi affûtée, Niro n'a plus rien à prouver dans le rap game ! Et en attendant d'avoir le roro ( c'est à dire : le disque d'or qu'il mérite largement selon la rédac'), le MC franco-marocain s'offre des sneakers ultra stylées. Alors qu'il semble avoir coupé le cordon avec les médias, l'auto-proclamé "meilleur de sa génération" a bien voulu nous accorder une interview exclusive dans une cité, en Île-de-France. Accessible et toujours fidèle à ses principes, Niro nous a parlé d'Anthill et des futures collaborations inédites de cette marque avec John Dalia, rien que ça ! Entretien avec un homme de l'ombre qui a -enfin- les moyens de briller autant que la Lune.

Niro, sapé en Anthill avec ses lunettes John Dalia
Niro, sapé en Anthill avec ses lunettes John Dalia

meltyStyle : On a l'impression que tu as lancé une marque de vêtements. Tu t'habilles presque uniquement en "Anthill", c'est quoi le délire ?

Niro : Je n'ai pas lancé une marque, je la développe plutôt. Mes associés s'occupent de la marque alors que moi, je suis plus dans le développement de la marque puisque l'idée vient de moi, à la base. L'idée de la fourmis comme logo c'est symbolique pour moi. J'ai toujours eu une affection pour cette petite bestiole. Dans le coran, une sourate lui est carrément consacrée.

mS : Et comment ça se passe pour le développement de cette marque du coup ?

N : C'est de la très haute qualité, on se prend vraiment la tête par rapport au prix de fabrication. Et c'est pour cela qu'elle va être aussi cher. Si tu mets ton pull 4 fois à la machine, il risque de faire un dab. Avec Anthill, ton pull, ton survêtement ou ton pantalon vont être nickel. Mais on reviendra là-dessus plus tard car là, je suis encore en plein développement et je n'aime pas dire "je vais faire" mais "j'ai fait". Concrètement, je prépare actuellement une collaboration avec John Dalia au niveau des lunettes... John Dalia est, au fait, un très bon ami à moi et, je travaille avec lui sur la conception et le design de ces lunettes. Pour le moment, j'ai des idées, des croquis de lunettes. Je veux faire des lunettes en or de 22/24 carats, elles auront du coup une certaine valeur marchande. Et ce seront des lunettes Anthill by John Dalia. Et je vais faire la même chose avec d'autres marques très connues.

mS : Tu vas donc collaborer avec d'autres marques sur des lunettes ?

Niro : Non non, il ne s'agira pas seulement de collaborations pour concevoir des lunettes. Si par exemple, adidas est intéressé par notre concept, on pourra faire des produits Anthill by adidas. On fera en sorte que toutes les grandes marques puissent se référencer à notre concept et les produits seront commercialisés en édition limitée... Ce sera limite une marque prestigieuse, j'ai envie qu'elle est cette couleur en tout cas. Je suis actuellement en pourparlers avec plusieurs marques de haute-couture mais, je ne peux pas en dire plus pour le moment !

mS : En terme de produits, que va proposer Anthill ?

Niro : "Anthill prépare des collabs avec John Dalia" (Interview)

Niro : On espère disposer, d'ici un an, de tous les indispensables d'une garde-robe. De la maroquinerie aux chaussures, on a envie de développer une grosse marque. Anthill ne sera pas une petite marque de rappeur. Non, elle n'a rien à voir avec le rap. Elle va concevoir ses propres pièces et collaborer avec de grandes marques sur des éditions limitées... Beaucoup de stars du cinéma, du sport ou de l'art seront dans le concept Anthill. Récemment, on a sponsorisé les melting force. C'est une équipe de danseurs stéphanois connue au niveau international. On peut déjà compter sur l'accord de principe de certains gros boxeurs qui sont chauds pour qu'on les sponsorise...

mS : Bon, on ne sait toujours pas comment shopper ton sweat Anthill...

Niro : (Rires) On va dire alors janvier pour le site Internet. Mais sinon, on ne va pas distribuer nos produits dans beaucoup de boutiques car, on a l'intention d'en lancer une par la suite, sur les Champs-Elysées. Et je pense qu'on y arrivera, d'ici deux ans. D'ici-là, la marque sera distribuée uniquement dans quelques boutiques. On ne la retrouvera pas dans des boutiques purement hip-hop car la marque n'a pas de rapport avec le hip-hop...

mS : Tu as évoqué le prix des pièces Anthill sans rentrer dans les détails. Est-ce qu'un sweat sera vraiment cher pour nos petits budgets ?

Niro : Ce ne sera pas très cher. On peut dire que ce sera au prix d'un survêtement Nike. Et puisque la marque américaine n'est pas forcément prestigieuse, ça reste quand même abordable.

Crédit : NIRO, Niro, NOISEY / Universal, Niro (Facebook Officiel)